/news/culture

Ciné nostalgie

«Marie a un je-ne-sais-quoi» souffle ses 20 bougies

Isabelle Hontebeyrie | Agence QMI

 - Agence QMI

Le 15 juillet 1998, les cinéphiles découvraient Cameron Diaz et Ben Stiller se donnant la réplique dans la comédie irrévérencieuse «Marie a un je-ne-sais-quoi». Quelques mois plus tard, le long métrage devenait la quatrième comédie la plus rentable de l’année. Retour, en mots-clés, sur ce désormais classique...

Drôle d’histoire

À 16 ans, Ted (Ben Stiller) s’apprête à aller au bal de finissants avec Mary (Cameron Diaz), dont il est amoureux. Malheureusement pour lui, il se coince les parties génitales en remontant la fermeture éclair de son pantalon... ce qui le conduit à l’hôpital. Treize ans plus tard, n’ayant plus de nouvelles de Mary depuis le soir fatidique, Ted embauche Pat Healy (Matt Dillon), un détective privé, pour retrouver la femme de ses rêves. Les réalisateurs et scénaristes Peter et Bobby Farrelly n’ont pas eu à chercher bien loin pour trouver l’idée de l’accident de la fermeture éclair. En effet, leurs parents ont dû venir en aide à un ami de leur fille à qui il est arrivé la même mésaventure. Ouch!

Distribution

Cameron Diaz, considérée par les frères Farrelly comme la femme parfaite, a toujours été leur premier choix pour Mary. Par contre, le rôle de Ted a mis plus de temps à être attribué. «Au final, ça s’est joué entre trois personnes. Ben Stiller, Owen Wilson et Jon Stewart», a révélé Peter Farrelly. Or, les studios n’approuvaient pas le choix de Ben Stiller, pas encore assez connu. Ce qui a sauvé ce dernier? Le fait qu’Owen Wilson était encore plus obscur que lui! Quant à Matt Dillon, il était le petit ami de Cameron Diaz depuis qu’ils s’étaient rencontrés au Minnesota pendant le tournage de leurs films respectifs («Minnesota Blues» pour Diaz et «Femmes de rêve» pour Dillon) trois ans auparavant. Par contre, ils ont rompu dès la fin de «Marie a un je-ne-sais-quoi»!

Famille

Le film est une véritable affaire de famille! Le père de Cameron Diaz fait une petite apparition dans le long métrage; il incarne un prisonnier aux longs cheveux. Les rôles de Docky et de sa femme sont tenus par les parents des frères Farrelly. Et c’est sans compter Nancy, la femme de Bobby Farrelly, qui est également figurante.

École

Afin de se préparer aux scènes d’adolescence du début du long métrage, Cameron Diaz est retournée passer du temps dans son ancienne école secondaire de Long Beach.

Les Estefan

Le tournage de «Marie a un je-ne-sais-quoi» s’est notamment déroulé à Miami. Parmi les lieux connus de la ville, on peut voir l’hôtel Cardozo – dans lequel le personnage de Ted passe une nuit –, propriété de Gloria et Emilio Estefan.

Wouf wouf

Le chien qui incarne Puffy est, en fait, une femelle appelée Slammer. De plus, pas moins de quatre poupées «Puffy» ont été utilisées pour plusieurs scènes du film.

Non

Plusieurs moments de «Marie a un je-ne-sais-quoi» ont été tournés dans la ville de Plantation, en Floride. Son hôtel de ville a servi de décor pour l’école secondaire de Cumberland. Les producteurs avaient l’intention de remercier la municipalité, mais le président du conseil de ville a sèchement refusé. L’homme, un catholique conservateur, a refusé de voir le film après en avoir lu certaines critiques!

Encore non

Peter Farrelly a déjà dévoilé que les studios 20th Century Fox voulaient faire une suite à «Marie a un je-ne-sais-quoi». Les frangins n’ont toutefois jamais accepté.