/news/homepage

Le groupe Ionian devient propriétaire de l'Impact

De nouveaux visages, un budget augmenté: l'Impact a fait peau neuve vendredi, officialisant sa prise de possession par l'entreprise montréalaise de services financiers Ionian.

Le groupe prend la relève de Joey Saputo et de quelques autres partenaires, qui avaient succédé l'an dernier au Groupe Saputo, propriétaire de l'équipe durant ses belles années.

«Plutôt que de dire qu'il s'agit d'un nouveau départ pour l'Impact, je préfère affirmer que nous reprenons le flambeau», a affirmé le président et chef de la direction du Groupe financiers Ionian et nouveau président de l'Impact, Strato Gavriil, un diplômé en économie de l'Université McGill à peine âgé de 30 ans, qui succède à Pari Arshagouni.

«Nous pouvons dire que l'avenir du soccer professionnel à Montréal est assuré», a-t-il ajouté.

Un risque calculé

«Oui, c'est un risque, et nous le savons, a expliqué le premier vice-président chez Ionian et chez l'Impact, Tony Colitto. Mais nous sommes dans le business du risque, justement. Alors, c'est un risque calculé.»

Les nouveaux propriétaires ont du même coup annoncé la mise sous contrat de l'entraîneur en chef, Vallerio Gazzola, à qui l'on a également confié le poste de directeur général.

John Limniatis, congédié au cours de la dernière saison estivale puis réembauché à titre d'entraîneur adjoint, devient, quant à lui, directeur des opérations.

Un budget augmenté

Après une saison d'inactivité en 1999, l'Impact a réintégré la A-League à l'été 2000, une saison qui s'est toutefois révélée désastreuse au chapitre des assistances.

Si les intentions de Gavriil et de son groupe se concrétisent, les choses risquent toutefois de bouger vite au cours des prochains mois.

«Nous comptons augmenter le budget de l'Impact, ça, c'est certain», a expliqué le président.

Gavriil a indiqué que cette augmentation se ferait sentir tant sur le terrain que dans le secteur de la mise en marché.

«Je pense que le fait que les gens n'obtenaient pas assez de renseignements sur l'Impact a constitué la principale source du problème de l'équipe aux guichets dans les dernières années, a expliqué Gavriil. Nous comptons donc mettre l'accent là-dessus.»

Un plan de développement, de commercialisation et de communication devrait d'ailleurs être complété d'ici peu.

Plus d'employés

Limniatis, qui agira donc dans le secteur administratif de l'organisation, prévoit notamment voir de huit à dix employés permanents en poste au bureau de l'Impact au début de la prochaine saison, comparativement aux trois employés à temps complet en poste l'an dernier.

«Nous sommes aussi en train de considérer la possibilité d'attirer une ou des vedettes européennes, a indiqué Gazzola. Je ferai cela seulement si ça améliore notre équipe, mais on m'a quand même donné la certitude que je pourrais le faire, à l'intérieur d'un budget raisonnable, bien sûr.

«Ce que j'aime du nouveau groupe, c'est qu'ils sont vraiment orientés vers le marketing, a indiqué Gazzola.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.