/news/world

L'Exposition universelle de Hanovre s'achève sur un fiasco financier

La 62e Exposition universelle, qui fermait ses portes mardi à Hanovre après 153 jours d'ouverture au public, s'est achevée sur un bilan financier catastrophique, malgré une hausse de la fréquentation ces dernières semaines.

Les organisateurs allemands avaient certainement mis la barre trop haute en tablant sur 40 millions de visiteurs, à comparer aux 41,3 millions enregistrés à Séville, lors de la précédente édition en 1992. L'Expo 2000 n'aura finalement attiré que 18 millions de personnes...

La méga-foire allemande, qui s'était ouverte le 1er juin avec une polémique sur son budget de plus de 3,5 milliards de marks, a pris fin avec une ardoise cruelle, un déficit de 2,4 milliards de marks que devra supporter le contribuable allemand.

Avant cela, les organisateurs devront faire face aux plaintes de la plupart des 4500 partenaires de l'Expo. Ces derniers se sentent aujourd'hui floués par les prévisions qui leur avaient été soumises.

Face à ce flot de critiques, la commissaire générale Birgit Breuer a préféré rappeler que «l'Allemagne n'avait encore jamais connu cela», à savoir un ensemble de 20 000 manifestations culturelles, avec «chaque jour, jusqu'à 80 concerts, spectacles, pièces de théâtre et autres, organisés dans un seul et même lieu.» Autre record battu par Hanovre, celui des pays participants, qui s'est élevé à 173.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.