/news/homepage

Retirez-vous de l'assurance-emploi, somme Gilles Duceppe à Jean Chrétien et Paul Martin

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, invite le premier ministre Jean Chrétien et le ministre des Finances, Paul Martin, à se retirer du programme de l'assurance-emploi.

Le leader souverainiste accuse le gouvernement Chrétien d'avoir pillé la caisse de l'assurance-emploi ces dernières années tout en permettant aux grands financiers, comme Paul Martin, de placer 28 milliards $ par année dans des paradis fiscaux.

«La caisse de l'assurance-emploi devrait être dirigée par les travailleurs et les employeurs, le gouvernement fédéral ne met pas une cenne là-dedans, mais il prend des milliards, c'est ça la fraude, ce sont des fraudeurs quand ils agissent ainsi», a lancé le chef du Bloc devant plusieurs centaines de travailleurs de l'Alcan venus l'écouter lors d'une visite éclair à Alma, au Lac-Saint-Jean.

L'argent pris dans la caisse des travailleurs a permis de baisser les impôts des plus riches, selon M. Duceppe.

Les travailleurs qui l'écoutaient ont promis qu'ils seront nombreux à manifester jeudi devant les bureaux de comté du premier ministre à Shawinigan.

Ensuite, Gilles Duceppe a dénoncé l'évasion fiscale qui est favorisée par Ottawa, selon lui, au bénéfice des grands investisseurs.

Il a révélé qu'un site Internet fédéral donnait des informations sur la façon de se prévaloir des ententes que le Canada a signées avec des paradis fiscaux comme la Barbade, les Bahamas ou les Bermudes.

Ces paradis fiscaux permettent à la compagnie de navires que possède Paul Martin d'échapper au fisc, a-t-il signalé.

«Les bateaux de Paul Martin portent le drapeau des Bahamas. Qu'il demande un drapeau à Sheila Copps, elle en a plein», a ironisé le chef du Bloc.

En RealVideo, le reportage de Robert Plouffe

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.