/news/homepage

L'Action démocratique sort gagnante des partielles

TVA Nouvelles

L'Action démocratique du Québec sort gagnante des élections complémentaires qui se tenaient lundi dans quatre circonscriptions de la province. L'ADQ a en effet réussi à faire élire ses candidats dans Vimont, Berthier et Joliette.

La candidate de l'ADQ dans la circonscription de Berthier a causé toute une surprise en remportant la victoire haut la main.

Après le dépouillement des 187 bureaux de scrutin, celle qui est aussi vice-présidente de l'ADQ, Marie Grégoire (photo de gauche), a récolté 51% des voix grâce à l'appui de 16 366 électeurs.

Le ministre délégué à la Santé et candidat péquiste, David Levine, arrive deuxième avec 27,97% des votes.

La candidate libérale, Carole Majeau, termine troisième avec 21,04% des appuis.

Tout de suite après sa défaite, David Levine (petite photo de droite), a confirmé qu'il allait remettre sa démission au premier ministre Bernard Landry. Il n'a toutefois pas écarté un retour en politique lors d'éventuelles élections générales.

Dans Vimont, l'homme d'affaires François Gaudreau de l'ADQ a aussi causé une surprise en devançant considérablement le notaire Vincent Auclair, candidat libéral, par plus de 5000 voix. Monsieur Gaudreau a recueilli 49,99% des votes contre 33,21% pour le candidat libéral. La péquiste Manon Sauvé termine loin derrière avec 15,10% des appuis.

Il s'agit d'une première percée majeure de Mario Dumont dans la région immédiate de Montréal.

Dans Joliette, c'est l'adéquiste Sylvie Lespérance, une transfuge libérale, qui a remporté le scrutin devant le péquiste Michel Bellehumeur. Madame Lespérance a obtenu 38,38% des votes contre 31,93% pour le péquiste Michel Bellehumeur. Le candidat libéral, Pierre Delangis, a récolté 24,72% des voix.

Le PQ conserve Lac-Saint-Jean

Dans Lac-Saint-Jean, le péquiste Stephan Tremblay (photo de gauche), ex-député bloquiste à Ottawa a remporté la victoire en devançant l'adéquiste Jocelyn Fradette. Monsieur Tremblay a recueilli 43,48% des voix contre 40,77% pour le candidat de l'ADQ. Jean-Claude Martel du PLQ a terminé en troisième place avec 15,75% des appuis. Stéphan Tremblay devient le plus jeune député de l'Assemblée nationale.

Dans trois comtés sur quatre, le Parti libéral tirait de l'arrière loin derrière les deux autres partis politiques, ce qui met en relief les difficultés sévères que connaît le leadership de Jean Charest. Les libéraux ne terminent en deuxième place que dans Vimont, où leur candidat remportait néanmoins que seulement 31% des voix.

Les quatre circonscriptions en jeu étaient toutes détenues par le Parti québécois et étaient représentées jusqu'en janvier dernier par des ministres.

Deux d'entre elles, Joliette et Lac-Saint-Jean, étaient détenues par le Parti québécois depuis novembre 1976. Les députés Guy Chevrette et Jacques Brassard ont en effet été élus à six reprises d'élection en élection, avec des majorités à rendre jaloux n'importe quel candidat.

Dans Berthier, la forte popularité de Gilles Baril et son histoire personnelle d'édifiante réhabilitation après une consommation de drogue lorsqu'il était plus jeune lui avait permis d'être réélu en 1998 avec plus de 8300 voix de majorité.

Quant à la circonscription de Vimont, qui représente un quartier de Laval, elle a, depuis sa création en 1981, toujours appuyé le candidat dont le parti formait le gouvernement, mais à chaque fois avec des majorités modestes.

Le ministre David Cliche, député de Vimont de 1994 jusqu'à sa démission en janvier dernier, avait été réélu avec seulement 1853 voix d'avance au scrutin de 1998.

La circonscription compte 18,5% de non-francophones, ce qui rendait plus difficile une victoire du Parti québécois, une formation politique peu populaire auprès des anglophones et des immigrants.

Quant à l'Action démocratique, qui avait recueilli jusque là une quantité négligeable de votes dans les quatre circonscriptions, le parti jouissait d'une remontée spectaculaire dans l'opinion publique grâce à sa victoire spectaculaire dans le comté de Saguenay le 15 avril dernier.

À cette occasion, les électeurs de la Côte-Nord avaient changé radicalement de camp, élisant l'adéquiste François Corriveau et doublant du même coup la représentation de l'ADQ à l'Assemblée nationale.

En tout, plus de 195 000 électeurs étaient appelés à se prononcer dans les quatre circonscriptions où se déroulaient des élections complémentaires (Berthier, Joliette, Lac-Saint-Jean et Vimont).

C'est dans Berthier que les électeurs ont été les plus nombreux à participer au scrutin. 65,2% d'entre eux ont exercé leur droit de vote contre 63,18% dans Joliette, 61,89% dans Lac-Saint-Jean et 53,08% dans Vimont.

En RealVidéo écoutez le compte rendu de Paul Larocque, Robert Plouffe, Maryse Gagnon ainsi que l'analyste du chroniqueur politique Michel Vastel.