/news/homepage

Le ministre de la Justice nommerait un procureur indépendant

Prostitution juvénile

Le Procureur général du Québec, Marc Bellemare, pourrait nommer un procureur indépendant pour revoir l'ensemble du dossier de la prostitution juvénile à Québec.

M. Bellemare a fait cette déclaration à la suite de la diffusion d'un reportage sur les ondes de LCN et qui dévoile des affirmations explosives au sujet du système judiciaire.

On y apprend notamment qu'au cours du témoignage de la première présumée victime au procès de Robert Gillet, la défense a fait entendre des conversations téléphoniques entre elle et le présumé proxénète Georges Radwanli.

Pendant l'extrait, on entend une autre conversation en arabe entre Radwanli et un individu non-identifié. Radwanli se cherche alors un avocat pour le défendre dans une cause de voies de fait déposée par sa femme. Son interlocuteur lui propose une avocate connue de Québec, qui selon ses dires, «a les juges dans sa poche», puisqu'elle leur fournit des prostituées.

Radwanli laisserait ensuite entendre qu'il pourrait offrir la présumée victime en cadeau à un juge, en utilisant les services de l'avocate.

En vidéo, voyez le reportage de Robert Plouffe.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.