/news/world

Les armes semi-automatiques de nouveau en vente libre

États-Unis

Aux États-Unis, la vente d'armes semi-automatiques est à nouveau permise depuis minuit, dans la nuit de lundi.

Les Américains peuvent ainsi se procurer librement des AK-47, des Uzy, des Beretta, des Colt AR-15 (la version civile du fusil M-16), plusieurs modèles de Kalashnikov, etc.

Ces armes d'assaut ont souvent été utilisées lors de tueries aux États-Unis. Elles sont aussi prisées par le crime organisé ou les gangs de rue.

L'ancien président Bill Clinton avait imposé un moratoire pour interdire la vente de ces armes. L'administration du président George W. Bush a cependant cédé au lobby américain des armes à feu, notamment celui de la National Rifle Association (NRA).

La décision de laisser tomber ce moratoire est très critiquée par le candidat démocrate, John Kerry.

Au Canada, ces armes demeurent illégales, mais les autorités craignent que leur disponibilité aux États-Unis n'ait un impact direct sur la contrebande des armes à feu au pays puisque les organisations criminelles sont maintenant en mesure de s'en procurer facilement aux États-Unis.

En vidéo 1, Véronyque Tremblay analyse la situation avec la directrice de l'International Action Network on Small Arms, Rebecca Peters. En vidéo 2, écoutez les explications de notre correspondant à New York, Richard Châteauvert.