/finance/homepage

Télé-Québec ne fera plus de production à Montréal

Rendant public les grandes lignes du plan de modernisation de Télé-Québec, le gouvernement Charest confirme que la télé d'État devra revoir ses activités de production à Montréal, rapporte la Presse canadienne.

Le gouvernement lui accorde ainsi le mandat de se départir, à moyen terme, de ses infrastructures de production de la métropole.

La ministre de la Culture et des Communications, Line Beauchamp, donne ainsi le feu vert à la haute direction de Télé-Québec pour qu'elle entreprenne les démarches nécessaires afin d'abandonner, impartir ou rationaliser ses activités de production de façon à dégager des économies qui seront réorientées vers la programmation, sa mission principale.

Selon elle, Télé-Québec dispose d'une structure organisationnelle trop lourde pour répondre à ses propres besoins en matière de production à Montréal.

Télé-Québec maintiendra ses services de production en région.

En mars 2005, le Groupe de travail chargé de l'examen de Télé-Québec, présidé par Claude Bédard, recommandait à la société d'améliorer sa programmation en la rendant plus conforme à ses missions et en y réinvestissant massivement. Le rapport précisait que ce réinvestissement pouvait se faire grâce aux économies réalisées à la suite d'une révision en profondeur des structures, activités et processus d'affaires de la télévision publique.

La télévision publique québécoise cessera de produire à l'interne les 16% des émissions qui s'y faisaient toujours, ce qui entraînera la suppression, à Montréal, d'environ 130 postes permanents, dont quelques cadres, mais surtout des techniciens à qui on offrira le rachat de leur sécurité d'emploi, a dit la présidente-directrice générale de Télé-Québec, Michèle Fortin.

Pour ce faire, elle dispose d'un peu moins de 10M$ puiqu'une partie de cette somme ira à la remise en état des locaux excédentaires et des studios de production pour fins de location.

En entrevue, écoutez les propos d'Annick Charette, présidente, Syndicat général des employés de Télé-Québec.