/news/homepage

L'érablière présente ses excuses

Accommodements raisonnables

TVA Nouvelles

En Montérégie, des centaines d'appels haineux auraient été logés à l'Érablière Au Sous-bois.

La cabane à sucre de Mont-Saint-Grégoire a défrayé les manchettes, hier matin, parce qu'elle a transformé momentanément sa piste de danse en aire de prières pour satisfaire un groupe de clients musulmans.

Au moins un autre client n'a pas apprécié que la musique soit interrompue à cette occasion et s'est plaint de la situation au Journal de Montréal.

Plusieurs propriétaires d'érablières ont fait connaître leur mécontentement face à ces accommodements. Selon eux, les traditions attachées aux cabanes à sucre sont un reflet de notre culture et doivent être respectées.

Les propriétaires de l'Érablière Au Sous-Bois ont d'abord défendu leur décision, mais ils pensent maintenant avoir fait une erreur en acceptant ces accommodements.

Ils tiennent à s'excuser auprès des clients que cette situation a pu indisposer.

En vidéo 1, Julie Couture s'entretient avec le propriétaire de l'Érablière Au Sous-Bois, Roch Gladu.

En vidéo 2, écoutez le reportage de Pascale Déry.