/news/homepage

Des SOS dans l’ordinateur de Cathie Gauthier

Procès pour infanticides

TVA Nouvelles

(QMI) - «J’ai le cœur plein de tristesse et de souffrance. À 12 jours de Noël, nous sommes désespérés de la vie. […] Notre orgueil nous empêche de demander de l’aide.»

Voilà une partie de ce que contient un document retrouvé dans l’ordinateur de Cathie Gauthier et de Marc Laliberté et signé par l’homme, selon Patrick Duquette, spécialiste informatique de la Sûreté du Québec, qui a analysé l’ordinateur.

Selon son témoignage rendu vendredi matin au palais de justice de Chicoutimi, l’agent Patrick Duquette a répertorié cinq documents et deux courriels en relation avec la journée du drame survenu le 31 décembre 2008, dans la maison familiale des Gauthier-Laliberté, dans l’arrondissement Chicoutimi.

Les documents sont le testament du couple, un témoignage exclusif adressé au réseau LCN, une lettre au propriétaire de la maison où demeuraient le couple et leurs enfants, une lettre racontant leur histoire de vie ainsi qu’une lettre adressée à un concours publicitaire.

Un courriel adressé à la Fondation maman Dion, intitulé «Un miracle s.v.p.», et un autre courriel adressé à Denis Lévesque, animateur au réseau LCN, intitulé «Fatigués de vivre», ont également été répertoriés la journée du drame. Cependant, les courriels sont restés dans la boîte d’envoi et les destinataires ne les ont jamais reçus.

Des photos des cinq membres de la famille ont également été retrouvées dans l’ordinateur.

Cathie Gauthier est accusée du meurtre prémédité de ses enfants, soit Joëlle, 12 ans, Marc-Ange, 7 ans, et Louis-Philippe, 4 ans. Quant à son mari, il a été retrouvé sans vie, le poignet tailladé. La femme de 35 ans est la seule survivante de la tragédie.

Le procès se poursuivra mardi prochain.

Incorrect or missing Brightcove Settings