/news/homepage

Les tortues débarquent

Lotbinière

TVA Nouvelles

Les citoyens du compté de Lotbinière sont aux prises avec une invasion bien particulière: de nombreuses tortues serpentines plutôt agressives ont été vues sur les routes.

«Elle était en plein milieu de la chaussée, raconte Alain Couillard, qui en a croisé une. C’est assez surprenant de voir une tortue ici, avec le climat qu’on a.»

La température et la construction résidentielle pousseraient les bêtes à quitter leur milieu naturel. «L’être humain empiète de plus en plus sur l’habitat de ces espèces-là, ce qui fait qu’on les rencontre plus souvent», explique Stéphane Plamondon, conservateur à l’Aquarium du Québec.

La tortue serpentine est la plus commune des tortues québécoises. On la retrouve surtout dans l’ouest de la province, mais des spécimens sont également présents à Québec.

Malgré son apparence anodine, ce type de tortue peut causer des problèmes sérieux aux personnes qui l’approchent. Elle peut en effet sectionner un doigt humain d’un seul coup de mâchoire. «Ça n’a pas de dent, mais ça a un bec corné, donc c’est un peu comme une plaque qui va réussir quand même à faire des lacérations, confirme Stéphane Plamondon. Un gros spécimen a une mâchoire assez puissante, ça peut faire des bonnes coupures.»

La tortue serpentine a une espérance de vie de 40 à 60 ans. À son apogée, elle peut atteindre 3 pieds de longueur et peser jusqu’à 25 kilos, de quoi endommager sérieusement un véhicule qui lui passerait dessus.

(TVA Nouvelles)