/news/homepage

Un nouveau traitement offert

TVA Nouvelles

Les parents qui mettent au monde un enfant avec un bec de lièvre ont maintenant un nouvel espoir. Un traitement méconnu, offert par une orthodontiste de l'Hôpital de Montréal pour enfants, donne des résultats étonnants.

Chaque année à l'Hôpital de Montréal pour enfants, Broula Jamal, orthodontiste, voit entre 15 et 25 enfants qui sont nés avec cette anomalie.

Durant les premiers mois de sa vie, la petite Johanne a porté un appareil pour corriger une malformation à la bouche et au nez, ce qu'on appelle communément un bec de lièvre. Maintenant plus rien ne paraît. Après avoir gardé son appareil d'orthodontie durant cinq mois, sans aucune souffrance, elle été opérée durant près de deux heures par un plasticien.

Pour la petite Serah, quatre mois, les traitements ont commencé alors qu'elle n'avait que quelques jours. Depuis, elle doit venir chaque semaine. Sans l'appareil, elle n'aurait jamais pu s'alimenter correctement.

«Les six premiers mois de vie, le cartilage au niveau du nez est très malléable, alors durant ces premières semaines-là, on est vraiment capable d'aller mouler», explique Broula Jamal, orthodontiste.

Un enfant sur 700 naît avec un bec de lièvre. Et un couple sur trois l'apprendra durant une échographie. Ce sont surtout les nouveau-nés d'origine asiatique ou amérindienne qui sont touchés.