/news/homepage

La lutte contre le cellulaire au volant se poursuit

Campagne de la SAAQ

Pour lutter contre l'utilisation du cellulaire au volant, la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) a lancé lundi une campagne publicitaire sur les chaînes de télévision francophones.

La distraction au volant, principalement due à l'utilisation du téléphone cellulaire, constitue la quatrième cause d'accidents au Québec, après l'alcool, la vitesse et la fatigue. Près de 8% des accidents mortels résulteraient d'ailleurs d'un manque d'attention, selon les rapports de la SAAQ.

Le ministre des Transports, Sam Hamad, et la vice-présidente de la SAAQ, Johanne St-Cyr, ont dévoilé une campagne de sensibilisation pour lutter contre la distraction au volant, campagne qui se tiendra du 21 mars au 17 avril.

«On ne peut pas éviter toutes les sources de distraction, mais on peut apprendre à mieux les gérer, particulièrement lorsqu'il s'agit des cellulaires ou des textos», a déclaré Sam Hamad.

«Les gens ont tendance à en minimiser l'impact, et pourtant, le moindre manque d'attention peut avoir de grosses conséquences», a expliqué Gino Desrosiers, relationniste à la SAAQ.

La campagne coûte 1 million $ et comprend deux spots publicitaires, l'un à la télévision s'adressant à tous les conducteurs, et l'autre sur le web, visant spécifiquement les jeunes.

Pour toucher les 16-24 ans, la deuxième publicité illustrera les dangers de l'utilisation du message texte et sera disponible sur des sites fréquentés par les jeunes comme canoe.ca, musiqueplus.com, vrak.tv ou ztele.com, du 4 avril au 1er mai. On pourra aussi le voir toute l'année sur YouTube.

«Malgré l'interdiction, il y a encore une utilisation importante du téléphone au volant», a souligné Gino Desrosiers.

Depuis le 1er juillet 2008, 93 845 infractions ont été relevées par la SAAQ. Elles ont plus que doublé de 2008 à 2009. Cette infraction entraîne une amende pouvant aller de 80 à 100 $ ainsi que trois points d'inaptitude.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.