/news/world

La plus meurtrière depuis au moins 60 ans

Tornade à Joplin

TVA Nouvelles

La tornade qui a frappé Joplin est la plus meurtrière depuis au moins 60 ans, avec un bilan de 124 morts.

Ce bilan pourrait encore s'alourdir, puisque quelque 1500 personnes manquent toujours à l'appel, selon plusieurs médias américains.

De nouveaux avis de tornade sont en vigueur au Missouri alors que les équipes de secouristes s'affairent à retrouver des survivants sous les décombres et à prêter main-forte aux sinistrés.

Joplin, une ville de quelque 50 000 habitants située à quelques kilomètres du Kansas et de l'Oklahoma, a pris des allures de zone de guerre.

«Les trois quarts de la ville ont été détruits, ça va donc s'alourdir», a déclaré Christy Bertelson, porte-parole du gouverneur du Missouri. Et plus de 1150 blessés ont été hospitalisés, selon le journal local Joplin Globe.

La tornade qui a frappé Joplin est la plus funeste enregistrée aux États-Unis depuis celle qui avait touché Flint dans le Michigan en 1953 faisant 115 morts.


Des sinistrées de Joplin au Missouri(Photo AFP)

«Cœur brisé»

Barack Obama a indiqué mardi avoir «le coeur brisé» par le bilan meurtrier des tornades du week-end dernier. «Nos pensées et nos prières vont aux familles qui souffrent en ce moment».

Le président américain en visite officielle au Royaume-Uni a annoncé qu'il se rendrait dimanche dans le Missouri afin de rencontrer les sinistrés et constater les dégâts de visu.

Au total, quelque 46 tornades se sont abattues au cours du week-end sur sept États du centre et du nord des États-Unis, selon la météorologie nationale.

D'autres avis de tornades ont aussi été émis pour le Texas, l'Oklahoma, l'Arkansas et le Nebraska.

Entre un et trois milliards $ en dégât

La firme de consultants en assurance spécialisée dans les catastrophes naturelles, Equecat, estime que le coût des dégâts est entre un et trois milliards US $. «Les rapports préliminaires des responsables chargés de l'intervention d'urgence indiquent que jusqu'à un quart des bâtiments de la ville, soit 2000 bâtiments, ont été détruits», note Eqecat dans un communiqué. Le reste, soit entre 5000 et 10 000 bâtiments et maisons, ont été endommagés.

 

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie