/news/culture

Un grand-père et ses couteaux

Festival Juste pour rire

Malgré la canicule, le lanceur de couteaux sexagénaire Throwdini en a mis plein la vue aux quelques courageux qui ont assisté à son spectacle extérieur sur la bouillante scène Loto-Québec du Festival Juste pour rire.

Throwdini a dardé couteaux, haches et sabres en direction de sa cible humaine, la plantureuse blonde Krissy Kocktail, vêtue d'une aguichante robe rouge et noire. Il a démontré toute sa précision et sa rapidité en lançant dix couteaux en moins de neuf secondes de part et d'autre du corps de son assistante, qui n'a jamais sourcillé malgré un autre couteau enfoncé dans sa gorge.

Ambidextre du lancer, Throwdini a impressionné alors que les lames fusaient tout autour de sa cible, installée sur une roue de bois tournante. «On a dû annuler un numéro à cause du vent», a ajouté Throwdini quelques minutes après son premier spectacle.

Si les conditions le permettent, il devrait conclure ses prochaines performances en reproduisant le numéro de la roue tournante, mais cette fois en dissimulant complètement son assistante sous une mince feuille de papier. Et madame, elle n'a pas la frousse? «Il a de bonnes assurances», a-t-elle répondu avec un sourire nonchalant.

Trois vies

Avant d'apprendre à manier les armes tranchantes, Throwdini - David Adamovich de son vrai nom - a complété un doctorat et enseigné pendant 18 ans à l'université. Il a ensuite travaillé en gestion de médecine d'urgence, avant de se retrouver sans emploi. L'américain d'origine italienne et russe a alors ouvert une salle de billard, où un client l'a initié au lancer du couteau. «À 50 ans, je n'avais jamais lancé un seul couteau, mais c'est comme si je l'avais fait toute ma vie.»

S'il a réussi à planter la lame du premier coup sur un arbre qui se trouvait à proximité, il a dû s'entraîner pendant plusieurs mois avant de s'exécuter sur des cibles humaines. Maintenant, ses entraînements sont beaucoup moins intensifs. «C'est comme rouler à bicyclette, dit-il.» Ah oui?

David Adamovich est présentement détenteur de plus d'une vingtaine de records mondiaux, dont celui de la personne ayant lancé le plus grand nombre de couteaux autour d'une cible humaine en moins d'une minute. «On a compté 144 couteaux», a-t-il affirmé.

Celui qui travaille en rotation avec six assistantes pour ses spectacles n'a jamais provoqué d'accident majeur. «Quand je me rends compte que les lames arrivent trop proches de leur corps, je ralentis le rythme, a-t-il avoué. Mais je suis seulement la quatrième personne de l'histoire à pouvoir lancer sur des cibles humaines, et la seule à pouvoir le faire actuellement.»

Throwdini présentera son spectacle gratuit jusqu'au 24 juillet deux fois par soir sur la scène Loto-Québec à compter de 17h15.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.