/news/homepage

Un pas de plus vers le référendum ?

École primaire à l'Île-des-Soeurs

Le conseil d'arrondissement de Verdun a adopté, jeudi, le deuxième projet de règlement visant à autoriser le changement de zonage d'une portion du parc de la Fontaine à l'Île-des-Sœurs, un site choisi pour la construction d'une école primaire et qui est loin de faire l'unanimité.

«Il est primordial de réactiver le processus réglementaire afin de livrer ce terrain et ainsi permettre à la Commission scolaire de poursuivre sa mission d'instruire nos jeunes», a déclaré le maire Trudel dans un communiqué.

Si le conseil d'arrondissement a décidé d'aller de l'avant pour réhabiliter 10 % du parc en zone scolaire, les citoyens mécontents ont toutefois encore l'occasion de contester. Ils doivent notamment décider s'ils voteront en référendum.

Les huit zones situées en bordure du parc ont quelques jours pour signer un registre qui pourrait les mener vers un référendum. L'issu du projet de changement de zonage dépendra, en pareil cas, des résultats du scrutin.

Si certains résidants de l'île y voient l'unique endroit pour ériger la future école primaire qui doit être construite à L'Ile-des-Sœurs, d'autres désirent coûte que coûte protéger l'intégralité du parc.

Un regroupement de citoyens du secteur s'oppose à l'implantation d'une école dans ce parc afin de protéger «un espace vert que le changement de vocation rendrait irrécupérable».

L'unique école primaire située sur L'Ile-des-Sœurs compte plus de 1000 élèves, ce qui en fait une des plus populeuses de ce cycle au Québec. Ce n'est donc pas la nécessité de créer une nouvelle école dans le secteur qui est remise en cause, mais son futur emplacement.