/news/homepage

«C'était une blague!»

Facebook pour planifier la mort d'enseignants

Malgré leur suspension, les élèves de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord impliqués dans cette affaire de page Facebook où on planifiait d'assassiner des enseignants continuent de prendre les choses plutôt à la légère.

«C'est correct, les profs ont eu peur aussi, mais c'est chien pour nous autres. C'était une blague! Ils auraient pu juste fermer le Facebook et nous en parler, mais pas nous suspendre pour ça», a lancé une élève appelée à commenter sa suspension.

«Pensez-vous vraiment qu'un élève de secondaire 2 (sic) peut aller tuer des gens?» a demandé une autre.

Il y a près de deux mois, une page a été créée sur le populaire site de réseautage où on parlait explicitement de tuer des enseignants. Au total, 800 personnes se sont abonnées à la page en question. Certains ont même indiqué des endroits et des moments précis où ils passeraient à l'action.

C'est le Service de police de la Ville de Montréal qui a découvert l'affaire et qui a informé ses confrères de Saint-Jérôme. Au départ, 25 élèves ont été suspendus, mais ce nombre a par la suite augmenté à 80.

Avant de réintégrer leurs classes, les élèves en question ont dû assister en compagnie de leurs parents, lundi, à un atelier de sensibilisation sur la cyberintimidation donné par les policiers de Saint-Jérôme.

«Ce qu'on a fait, c'est qu'on a expliqué pourquoi on était là. On a dit aux parents qu'on voulait les sensibiliser aux risques associés à l'Internet et aussi parce que ce que leurs jeunes font sur l'Internet est souvent ignoré des parents», a expliqué Robin Pouliot, porte-parole du corps de police.

Comment les élèves ont-ils trouvé cet atelier? «C'était cool, mais il y avait des parents qui capotaient un peu. C'était drôle», a dit une adolescente.

Malgré tout, un important travail reste à faire puisque certains continuent de croire que la cyberintimidation est moins grave que l'intimidation.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.