/news/homepage

L’Assemblée nationale rejette le projet de loi d'Ottawa

Criminalité

L'Assemblée nationale du Québec rejette d'une seule voix le projet de loi omnibus C-10 sur la criminalité que veut faire adopter le gouvernement Harper d'ici la fin de l'année.

Les élus québécois ont adopté à l'unanimité, jeudi, une motion qui «exige le retrait de dispositions du projet de loi fédéral C-10 qui vont à l'encontre des intérêts du Québec et des valeurs québécoises en matière de justice, dont celles concernant le traitement des jeunes contrevenants».

Le ministre québécois de la Justice, Jean-Marc Fournier, s'est dit «déçu» de voir que les dispositions portant sur les adolescents avaient été incluses dans le projet de loi omnibus, et ce, sans tenir compte des amendements proposés par la province.

Le ministre a indiqué qu'il avait écrit à son homologue fédéral, le ministre de la Justice Rob Nicholson, pour lui faire part de sa «déception».

«La motion qui a été adoptée n'est pas le dernier geste que nous allons poser», a avisé le ministre Fournier.

Aux Communes, le ministre Nicholson a fait la sourde oreille aux demandes de l'Assemblée nationale, lorsque questionné à ce sujet par le Bloc québécois.

«Les Canadiens nous ont élus sur ce mandat qui est d'aller de l'avant pour serrer la vis aux criminels et c'est ce que nous allons continuer de faire», a-t-il rétorqué.

 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.