/news/world

Plus de 200 morts

Puissant séisme en Turquie

Le tremblement de terre de magnitude 7,2 qui a secoué l'est de la Turquie a fait 217 morts et au moins 1090 blessés, selon un le dernier bilan officiel. On recherche actuellement des centaines de personnes à travers les débris.

Le vice-président du Parti de la justice et du développement (AKP, le parti au pouvoir), Hüsein Celik a ajouté que la plupart des victimes, une centaine, avaient péri dans la ville d'Ercis, la plus durement frappée par le séisme sur le littoral d'un lac.

Des dégâts considérables ont été causés par ce séisme, dont l'épicentre a été rapporté dans la province orientale de Van, à plus de 1 200 km à l'est de la capitale Ankara.

La région de Van a été particulièrement éplorée, alors qu'une quarantaine de bâtiments, dont un pensionnat, se sont écroulés dans cette province, a indiqué le vice-premier ministre turc, Besir Atalay.

(Crédit photo: AFP)

«C'est un puissant séisme (...) Il peut causer entre 500 et 1 000 morts», a pour sa part estimé Mustafa Gedik, chef de l'Institut sismologique de Kandilli, lors d'un point de presse à Istanbul.

«La secousse a provoqué une grande panique», a déclaré le maire de la municipalité, Bekir Kaya, qui a également souligné que le réseau téléphonique de la ville avait été fortement endommagé.

(Crédit photo: AFP)

Pour leur part, les médias locaux font état de victimes ensevelies sous les décombres. Des dizaines d'habitants se sont mobilisés pour entreprendre des fouilles, dans l'espoir d'y extirper des survivants.

«Les secouristes de la défense civile sont débordés, nous tentons par nos propres moyens de sortir des gens en vie», a expliqué à NTV un homme à la recherche de ses deux petits-enfants et de leur père.

(Crédit photo: AFP)

Les secours s'organisent

L'armée et le Croissant Rouge ont déployé des secouristes et envoyé de l'équipement, dont des tentes dans la zone sinistrée.

De nombreux logements, situés à l'extérieur des grands centres, y ont été construits sans que les normes antisismiques établies ne soient entièrement respectées, un facteur qui laisse craindre le pire.

La tombée de la nuit est venue compliquer les opérations de secours, qui se poursuivent néanmoins, les sauveteurs ayant recours à des génératrices pour s'éclairer.

(Crédit photo: AFP)

Importants dégâts à Ercis

L'agglomération d'Ercis, qui abrite environ 100 000 habitants, pourrait être le secteur le plus éploré par la catastrophe, alors que certaines sources estiment qu'un millier de personnes aurait été blessé et que de nombreuses morts ont déjà été constatées.

Ceux-ci doivent également lutter contre le froid, alors que le mercure ne devrait pas dépasser les trois degrés Celsius dans cette zone lors des prochaines heures.

(Crédit photo: AFP)

«J'ai vu trois ou quatre corps extraits d'un immeuble de 8 étages qui s'est effondré», a expliqué à l'AFP Salim, un habitant d'une trentaine d'années.

«Il y avait 24 appartements dans cet immeuble», a-t-il dit, craignant pour la vie des autres résidents.
Craignant de nouvelles répliques, de nombreux citoyens ont décidé de quitter la ville. Ayant formé un convoi sur l'autoroute, ces derniers espèrent pouvoir profiter des tentes qui sont actuellement distribuées.

(Crédit photo: AFP)

Notons que le premier ministre turc, Tayyip Erdogan, a quitté Istanbul pour se rendre dans la ville de Van.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.