/news/world

Le Canada menace de boycotter le prochain sommet

Commonwealth

Le Canada a été le seul pays du Commonwealth à menacer de ne pas assister à la prochaine réunion de ces pays de l'ex empire britannique qui aura lieu au Sri Lanka en 2013.

Le premier ministre Stephen Harper reproche au gouvernement sri lankais de refuser d'enquêter concernant de possibles crimes de guerre commis contre la minorité tamoule lors de la fin de la guerre civile en 2009.

Le chef conservateur demande au président Mahinda Rajapaksa de permettre une enquête indépendante afin de faire la lumière sur des bombardements de l'armée contre des hôpitaux et des civils. Un panel de l'ONU a déjà souligné qu'il existait des «allégations crédibles» concernant des actes répréhensibles.

«J'ai pu discuter à quelques reprises avec le président du Sri Lanka. Toutefois, je demeure sceptique concernant ses propos rassurants. Je vais travailler d'ici la prochaine rencontre du Commonwealth afin que nos préoccupations soient vraiment abordées», a dit Stephen Harper dimanche.

Le Commomwealth a toutefois réaffirmé que la prochaine réunion des chefs d'État et de gouvernement de l'organisation se tiendrait bel et bien à Colombo, capitale du Sri Lanka, en 2013.

Le ministre des Affaires étrangères du Sri Lanka, G.L. Peiris a souligné qu'il s'agit d'un coup d'épée dans l'eau de la part du Canada.

«C'est irrévocable. Cela n'a pas fait l'objet de disputes à aucun moment durant les procédures», a-t-il dit.

Si le Canada ne participe pas au sommet du Commonwealth au Sri Lanka en 2013, il pourra se reprendre en 2015 à l'Ile Maurice.

La présente réunion de l'organisation qui se tenait à Perth en Australie a pris fin dimanche.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.