/news/homepage

Son conjoint aurait acheté des «tie-wraps»

Meurtre de Diane Grégoire

Consultez la chronologie dans cette affaire

Le conjoint de Diane Grégoire, dont les restes ont été trouvés à la fin novembre à Coteau-du-Lac en Montérégie, aurait acheté une pelle et des attaches autobloquantes le jour de sa disparition.

Selon le chroniqueur judiciaire Claude Poirier, Paul Laplante a été filmé achetant une tuque, des gants et des «tie-wraps», le 30 janvier 2008, dans un magasin Home Depot des Promenades Saint-Bruno.

Les enquêteurs de la police de Longueuil et ceux de la Sûreté du Québec ont visionné la bande vidéo, toujours d'après M. Poirier.

Des témoins avaient affirmé avoir vu le couple Grégoire-Laplante dans ce commerce du centre commercial de Saint-Bruno-de-Montarville, le jour où le conjoint a avait signalé la disparition de Diane Grégoire.

Paul Laplante a été arrêté dans un commerce de Saint-Hyacinthe, mardi matin. Il a été conduit dans les locaux de la SQ sur la rue Parthenais, à Montréal, où il a été interrogé.

L'homme de 54 ans a comparu mercredi matin au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield. Paul Laplante a été accusé du meurtre au premier degré de sa conjointe Diane Grégoire.

La SQ a refusé de dire quelle est la raison qui a permis une arrestation presque quatre ans après la disparition de Mme Grégoire.

La SQ avait découvert ses ossements sur un terrain commercial du chemin Masson, à la limite de Coteau-du-Lac et Les Cèdres.

Des vêtements avaient également été retrouvés sur les lieux.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.