/news/world

Alerte à l'amibe mangeuse de cerveau

Pot neti

Un dispositif qui permet de dégager les sinus, le pot neti, pourrait être relié à une infection mortelle qui dévore littéralement le cerveau.

Le département de santé publique de la Louisiane a émis un avertissement concernant les pots neti, après que deux personnes soient décédées. Ces pots, de petits récipients munis d'un long bec, permettent de verser de l'eau salée dans les sinus afin de les nettoyer et de les débloquer en cas de rhume ou d'allergie.

Une femme de 51 ans et un homme dans la vingtaine ont contracté une infection à l'amibe Naegleria fowleri après avoir utilisé un pot neti rempli d'eau du robinet, et non d'eau stérile comme cela est recommandé. Cette amibe croît dans les eaux douces et chaudes (lacs, eaux usées d'usines, piscines mal entretenues). Elle s'infiltre généralement par le nez au cours d'une baignade, et dévore rapidement les muqueuses puis les cellules cérébrales.

«Lorsqu'on nettoie ou qu'on irrigue ses sinus en se servant par exemple d'un pot neti, il est impératif d'utiliser de l'eau stérile, distillée ou bouillie, explique l'épidémiologiste Raoult Ratard. On peut boire l'eau du robinet, mais il ne faut pas s'en servir pour l'irrigation des sinus.»

Il indique qu'il est très important de rincer le récipient après chaque usage et de le laisser sécher à l'air libre.

Une infection à l'amibe Naegleria fowleri est extrêmement rare. Les symptômes apparaissent trois à sept jours après la contamination, et commencent avec de fortes migraines, une hyperthermie et des vomissements. Ces symptômes dégénèrent vite en vertiges, léthargies, convulsions, parfois même des hallucinations. En moins d'une semaine suivent le coma et le décès du patient.

 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.