/news/homepage

Marc-André Lachance demeure détenu

Trafic de stupéfiants

Le chef présumé de l'une des cellules de trafiquants de stupéfiants liées aux Hells Angels et démantelées le 23 novembre sur la Rive-Sud de Montréal dans le cadre de l'opération Carcan de la SQ reste derrière les barreaux, de même que trois de ses principaux acolytes.

Marc-André Lachance, Alexandre Ovalle et Pedro Martinez Valdivesio ont subi leur enquête sur cautionnement la semaine dernière et la juge Hélène Paré de la Cour du Québec a refusé hier de les remettre en liberté.

Un quatrième membre important du réseau, Jean-François Vibert, avait renoncé à son enquête sur caution.

Tous les accusés de l'opération Carcan reviendront en cour le 31 janvier.

Marc-André Lachance, 28 ans, est également accusé d'avoir intimidé et menacé un enquêteur de la police de Montréal qui a été violemment battu au Mexique il y a près d'un an.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.