/news/homepage

Prêts pour une première bordée de neige?

Météo

Après avoir tant espéré la neige pour avoir un Noël blanc, les Québécois connaîtront leur première «vraie» bordée de neige dès mardi soir. Environnement Canada a d'ailleurs émis un avis de tempête hivernale lundi après-midi.

Les météorologues estiment que deux systèmes dépressionnaires laisseront une bonne quantité de neige. Un premier système proviendra de l'ouest du pays alors que l'autre s'amènera du sud.

La neige pourrait commencer à tomber dès la nuit prochaine sur l'ouest de la province. De cinq à dix centimètres sont attendus au cours de la journée de mardi sur Gatineau et Rouyn-Noranda.

Montréal pourrait quant à elle avoir une dizaine de centimètres, mais les prévisions sont incertaines puisque les températures seront quand même assez douces. La métropole pourrait donc recevoir de la pluie ou de la neige fondante.

C'est toutefois vers l'est que les systèmes pourraient laisser le plus de précipitations. Québec doit s'attendre à recevoir de 10 à 15 centimètres de neige mardi, puis de cinq à dix mercredi.

«Le gros de la neige, ça va surtout être pendant la nuit et dans la matinée de mercredi, a avancé Jacques De la Sablonnière, météorologue à Environnement Canada. Disons que les possibilités sont là pour une bonne tempête.»

«Il va neiger fortement par moments, mais ce sera sans poudrerie. Il ne devrait pas y avoir de forts vents», a signalé M. De la Sablonnière.

Les précipitations abondantes risquent cependant de donner du fil à retordre aux automobilistes.

Les régions au nord du fleuve Saint-Laurent, de Lanaudière à Charlevoix, seront plus gravement affectées, pouvant recevoir jusqu'à 20 cm.

Rimouski pourrait aussi recevoir de 20 à 25 centimètres mardi et mercredi.

Pour le Centre-du-Québec, la neige devrait se changer en pluie durant la nuit. Un risque de pluie verglaçante est émis par Environnement Canada.

«Il y a vraiment des grosses chances de pluie pour l'Estrie et la Beauce, a souligné M. De la Sablonnière. Mais il y a encore de l'incertitude pour tout de suite. Ça dépend de comment va progresser la dépression qui provient du sud des États-Unis.»