/news/law

Kathrine Dufresne met fin à ses jours

Accusée du meurtre de sa fille

Kathrine Dufresne, qui s'est pendue hier avant-midi au centre de détention de Hull, a finalement succombé à ses blessures, plus tard en soirée. La nouvelle a été confirmée, ce matin, par la Sûreté du Québec (SQ).

La femme de 54 ans, accusée de meurtre prémédité, avait été retrouvée pendue dans les douches de l'établissement carcéral, hier, vers 11h15. Des manœuvres de réanimation avaient été pratiquées sur la prévenue, mais elle a finalement rendu l'âme.

Dufresne était accusée d'avoir tué sa fille adoptive de sept ans, le 22 octobre dernier, à Chelsea, en Outaouais. Elle avait été jugée, plus tôt cette semaine, apte à subir son procès.

La femme était sous surveillance étroite entre les murs puisque ses tendances suicidaires étaient bien connues.


Dans la même catégorie