/news/homepage

La mairesse se fait rassurante

Logements sociaux dans Villeray

Emmanuel Delacour

La mairesse de l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, Anie Samson, se veut rassurante quant aux développements immobiliers qui ont cours sur son territoire et affirme que le logement social ne sera pas mis de côté.

Celle-ci répondait à l'annonce faite mardi par une nouvelle coalition d'organismes et de citoyens qui s'inquiète de l'avenir de l'aménagement social dans le secteur.

Les membres de la Coalition Marconi-Beaumont se disent préoccupés par le manque de logements pouvant accueillir des familles à bas et moyen revenus dans l'arrondissement, qui deviendra éventuellement le foyer du campus Outremont, de l'Université de Montréal (UdeM).

Mme Samson a souligné que «depuis la création de l'arrondissement en 2002, près de 40% des logements créés sont à vocation sociale».

«Il faut que des projets nous soient proposés pour qu'il y ait la construction de logements abordables ou sociaux, et jusqu'à maintenant, nous n'avons jamais refusé une proposition raisonnable», a affirmé Mme Samson.

Celle-ci se défend de laisser plus de place au développement de condominiums. «Il faut regarder ce qu'il y a sur la table. C'est un fait qu'il y a beaucoup de condos qui sont développés, mais nous ne mettrons jamais le logement social de côté», a-t-elle mentionné.

Par ailleurs, Mme Samson se dit heureuse de voir que le projet de campus de l'UdeM soit prévu dans son arrondissement, puisqu'elle se dit ouverte « à tous projets qui agrandiront la richesse et la mixité sociale du secteur».