/news/homepage

Un geste intentionnel

Mort dans un écrasement d'avion

Le petit avion qui s'est écrasé en début de nuit, mardi, sur le territoire de l'aéroport de Saint-Hubert est le résultat d'un geste intentionnel du pilote.

Un jeune homme de 25 ans était aux commandes de l'appareil. Il a été trouvé mort dans la carcasse du Cessna 150.

(photo: Agence QMI)

Le petit avion, exploité par la compagnie Air Richelieu, est très endommagé.

Selon des informations obtenues par TVA Nouvelles, l'homme trouvé mort est instructeur à l'école de pilotage Air Richelieu. Dans la nuit de mardi, il a volé un appareil et a décollé, avant de commettre son geste fatal.

(photo: TVA Nouvelles)

L'avion a décollé de Saint-Hubert tôt mardi, vers 00h45. Moins de trente minutes plus tard, le pilote aurait entrepris de faire demi-tour pour une raison encore inconnue.

L'appareil est alors disparu des écrans radars et une vaste opération de recherche a été entreprise. Près de 45 minutes plus tard, l'appareil a été localisé en bout de piste.

Le pilote a laissé une lettre

Le directeur de l'aéroport Montréal Saint-Hubert Longueuil (AMSL) Michel Beaudoin a confirmé en entrevue que le pilote avait laissé une lettre expliquant son suicide, dans les bureaux d'Air Richelieu.

«Il est monté à 2600 pi. Il est revenu vers l'aéroport et s'est écrasé, a-dit M. Beaudoin, de toute évidence ébranlé par l'événement tragique. Sur le radar, on a vu qu'il est subitement descendu de 700 pi, pour ensuite disparaître complètement du radar.»

Le vol n'aurait pas duré plus de cinq minutes. Il a toutefois été difficile pour les autorités de retrouver l'appareil.

«C'était la nuit et l'avion est blanc. La police a cherché partout dans les champs autour de l'aéroport. C'est finalement nos employés qui l'ont trouvé», a expliqué l'homme.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada fera enquête sur la tragédie.

Vu les circonstances dramatiques, la police de Longueuil s'est abstenue de commenter l'événement.

«Il est prouvé scientifiquement qu'une trop grande médiatisation d'une histoire sert souvent d'exemple. Dans ce contexte, il serait impertinent de donner plus de précisions», a déclaré l'agent Patrick Barrière.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.