/regional/montreal/montreal

Les urgences débordent

Laurentides

Yolande Brasset

Les salles d'urgence des hôpitaux des Laurentides demeurent fort achalandées depuis la période des fêtes et le personnel infirmier n'a pas connu de répit depuis plusieurs semaines.

Le relevé du taux d'occupation dans les urgences de la région, en date du 21 février, montrait que le taux d'occupation à l'urgence de l'hôpital de Saint-Jérôme s'élevait à 177 %. Depuis le mois de janvier, la direction a même ouvert une nouvelle salle pour accueillir le surplus de malades.

La situation n'est guère meilleure dans les autres hôpitaux des Laurentides. Le même jour, le taux d'occupation était de 250 % à l'hôpital de Lachute et de 131 % à Saint-Eustache. Un peu de répit au centre hospitalier Laurentien à Sainte-Agathe où le taux d'occupation était de 100 %.

Éviter l'urgence

Devant cette situation, l'Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides recommande aux personnes qui ne nécessitent pas une intervention urgente de faire appel à d'autres services, notamment la ligne Info-Santé (8-1-1) ou encore de se présenter dans une clinique médicale.

L'Agence rappelle cependant que malgré cette situation, toutes les urgences demeurent ouvertes et que les citoyens qui ont besoin de s'y rendre ne doivent pas hésiter à le faire si leur état de santé le requiert.

L'Agence souligne de plus qu'elle met tout en œuvre, en collaboration avec les hôpitaux, pour servir le plus rapidement possible les personnes qui se présentent aux urgences. Différentes actions sont entreprises, notamment l'ajout de lits supplémentaires pour une période temporaire et l'ajout de ressources de suivi pour les personnes nécessitant des services posthospitalisation.

«Nous pouvons compter sur un personnel très dévoué qui n'hésite pas à déployer tous les efforts nécessaires pour offrir des services de qualité malgré cette affluence élevée. Par ailleurs, soyez assurés que les urgences de la région travaillent à pied d'œuvre afin de continuer d'offrir des services sécuritaires et de qualité à la population », indique Julie Boucher, directrice régionale de la santé physique à l'Agence de santé des Laurentides.

Grippe ou gastro!

Même si vous souffrez de grippe ou de gastro-entérite, il est recommandé d'éviter l'urgence pendant cette période d'achalandage accru. À moins de complications, la majorité des infections causées par la transmission des virus de la grippe et de la gastro-entérite peuvent être soignées en quelques jours à la maison sans avoir recours aux services d'urgence ou à une consultation médicale.

«C'est pourquoi il est recommandé de consulter la ligne Info-Santé ou de visiter le site Internet (www.santelaurentides.qc.ca) pour vous renseigner sur les services que nécessite votre condition», indique le Dr Éric Goyer, directeur de la santé publique des Laurentides.

Les autorités sanitaires demandent également aux personnes qui ont des symptômes de la grippe (écoulement nasal, mal de gorge, toux, fièvre, difficultés respiratoires) ou de la gastro-entérite (nausées, vomissements, crampes abdominales, diarrhée) de ne pas visiter leurs proches hospitalisés ou hébergés afin d'éviter de les contaminer.