/news/homepage

En pleine dérive, selon le PQ

Perquisition chez un journaliste

Le Parti québécois juge très inquiétante la perquisition menée au domicile du journaliste Éric-Yvan Lemay, qui a effectué un reportage démontrant l'accessibilité de dossiers confidentiels dans les hôpitaux, en février dernier.

«Sous réserve de ce que nous ne savons pas, c'est très inquiétant», a lancé le député péquiste Yves-François Blanchet.

«Quand j'ai vu ça, je me suis dit "nous sommes en pleine dérive"», a poursuivi le député de Drummond, selon qui on assiste à un geste intempestif à l'encontre du journaliste et d'une «humeur de l'État québécois qui n'est pas sympathique à la liberté de presse».

Il demande au gouvernement Charest de s'assurer que ce dossier soit traité avec une extrême prudence.

«Si les journalistes commencent à avoir peur de chercher l'information dont ils ont besoin pour faire leur travail, alors c'est la démocratie qui sera en danger», a-t-il prévenu.

Il estime que cette perquisition menée chez ce journaliste du Journal de Montréal contraste avec le récent plaidoyer du premier ministre Jean Charest en faveur de la liberté de presse, lorsqu'a été évoqué un possible recours à l'écoute électronique dans le cadre de l'enquête sur une fuite d'information au Service de police de la Ville de Montréal.

«Ce n'est pas la première fois que le gouvernement fait de beaux énoncés de principe, mais lorsque vient le temps de vivre à la hauteur de leurs principes, ils ne sont plus là.»

Le porte-parole de l'opposition officielle en matière de culture et communication conseille au gouvernement de réfléchir sérieusement aux conditions dans lesquelles la presse peut remplir son rôle.

«Dans quelle mesure peut-on utiliser le pouvoir judiciaire pour contraindre un journaliste dans l'exercice de ses fonctions, s'il n'enfreint pas la loi?», a-t-il questionné.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.