/regional/sherbrooke/centreduquebec

Les étudiants de l'UQTR ne sont plus en grève

Hausse des droits de scolarité

Les étudiants de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) ne sont plus en grève. C'est par un résultat de 59 % contre 38 % qu'ils ont pris la décision, par vote électronique, de mettre un terme à leur grève générale illimitée.

Le vote, qui se tenait électroniquement sur le portail de l'institution de mercredi à vendredi, a connu un taux de participation de 65 %, ce qui représente 6320 membres de l'Association générale étudiante de l'UQTR (AGE UQTR).

Au total, 3717 étudiants se sont prononcés contre la poursuite de la grève générale illimitée alors que 2414 ont voté pour. 189 étudiants se sont abstenus.

Pour le président de l'association, Hugo Mailhot Couture, la démocratie a parlé. «Les étudiants se sont prononcés massivement. Nous ne pouvons qu'être fiers des étudiantes et des étudiants de l'UQTR», a-t-il dit.

La grève aura duré neuf jours durant lesquels plusieurs manifestants ont dressé des piquets de grève aux différentes entrées de l'UQTR.

Après avoir été suspendus pendant les deux premiers jours de la grève, les cours ont fréquemment été interrompus par les étudiants durant la dernière semaine.

La rectrice de l'UQTR, Nadia Ghazzali, espère maintenant que la situation pourra revenir à la normale sur le campus.

«Nous avons respecté le droit de manifester des étudiants au cours des derniers jours, alors nous nous attendons à ce que ceux-ci honorent le résultat du vote électronique tenu par l'Association générale des étudiants de l'UQTR, a affirmé Mme Ghazzali. La portée démocratique du vote doit permettre à l'Université de déployer normalement ses activités d'enseignement et de recherche.»

Le premier vote de grève, tenu en assemblée générale, le 14 mars, avait donné au clan pro-grève une victoire par une mince marge de 40 voies, soit 51,1 % des votes. La séance s'était étirée sur six heures.

Déjà, certains parlent d'organiser des grèves par associations. Par exemple, même si la grève générale illimitée est terminée, les étudiants d'Études québécoises restent en grève, eux qui se sont prononcés sur le sujet il y a quelques semaines.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.