/news/homepage

Occupation et manifestations

Les frappes étudiantes se multiplient

La lutte contre la hausse des frais de scolarité va s'amplifier, a annoncé Gabriel Nadeau-Dubois, coporte-parole de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), lundi, lors d'un point de presse qui s'est tenu sur le campus de l'Université de Montréal.

M. Nadeau-Dubois a annoncé qu'après le congrès de la fin de semaine au Collège Édouard-Montpetit, les associations étudiantes de la CLASSE ont notamment décidé de multiplier leurs actions. Plusieurs de ces actions auront ainsi lieu chaque jour à partir de cette semaine.

Photo: TVA Nouvelles

De plus, Gabriel Nadeau-Dubois a ajouté que le mouvement sera élargi afin de rallier les travailleurs à la cause étudiante. «Il faut que notre mobilisation devienne une lutte populaire, sociale», affirme-t-il.

Notamment, des étudiants doivent se rendre à Alma samedi afin d'appuyer les employés en lock-out de Rio Tinto Alcan. Le coporte-parole de la CLASSE a aussi indiqué qu'un forum populaire se tiendra le 9 avril prochain, afin d'élargir les discussions avec la population et les organisations de la société civile.

Plusieurs manifestations sont prévues à travers la province mardi dès 13h30.

Le 4 avril, des manifestations régionales sont prévues et un forum populaire pour consulter la population s'organise pour le 9 avril. «Le pari des Libéraux est que notre mouvement s'essoufle», dit M. Nadeau-Dubois. Mais, il croit que la multiplication des frappes étudiantes fera plier le gouvernement.

Des cibles «politiques»

En entrevue à LCN, Gabriel Nadeau-Dubois a tenu à préciser que les actions étudiantes viseront avant tout le gouvernement.

«On va vraiment s'en prendre à des cibles très bien choisies, très stratégiques, des cibles politiques et économiques. L'objectif, ce n'est jamais de déranger les citoyens», a-t-il tenu à spécifier.

Photo: TVA Nouvelles

Le coporte-parole de la CLASSE a d'ailleurs affirmé que des actions comme celle en appui aux travailleurs de Rio Tinto Alcan à Alma visent à «inclure le plus possible les travailleurs dans notre lutte».

«Ce que l'on veut, c'est mettre les travailleurs avec nous et faire comprendre aux gens que la hausse des frais de scolarité, ça s'inscrit dans un contexte plus large, dans un contexte d'un gouvernement qui s'attaque à l'ensemble de la population», a ajouté Gabriel Nadeau-Dubois.

Il confirme que les actions ne ciblent pas pas de ponts ou d'artères principales à Montréal. «Notre défi est de faire de la perturbation tout en gardant l'appui populaire», dit M. Nadeau-Dubois.

Viser les comtés libéraux

De leur côté, les présidents de la FEUQ et de la FECQ, Martine Desjardins et Léo Bureau-Blouin, ont annoncé que le mouvement étudiant compte être très actif dans les circonscriptions libérales remportées par de faibles majorités.

Des équipes seront ainsi envoyées dans les comtés visés afin de faire du porte-à-porte et distribuer des dépliants. Ainsi, ils tenteront d'expliquer aux citoyens de ces comtés pourquoi ils ne devraient pas réélire le député libéral de leur circonscription.

Manifestation devant l'hôtel de Ville de Montréal (Photo: TVA Nouvelles)

Manifestation à l'hôtel de Ville de Montréal

Peu après la conférence de presse, une cinquantaine d'étudiants reliés à la FEUQ et à la FECQ ont bloqué l'accès à l'hôtel de Ville de Montréal. Le ministre des Finances, Raymond Bachand, y était, accompagné du recteur de l'Université de Montréal pour une annonce.

Certains étudiants ont lancé des fraises en direction du ministre alors qu'il sortait du garage. Un étudiant s'est couché devant la voiture, avant d'être enlevé par les policiers.

Des bûches pour le ministre Clément Gignac (Photo: TVA Nouvelles)

Des bûches pour le ministre

À Québec, des étudiants en foresterie de l'Université de Laval ont déposé 325 bûches devant les bureaux du ministre des Ressources naturelles, Clément Gignac, pour symboliser la hausse annuelle des droits de scolarité. Des étudiants brandissaient des pancartes indiquant «S'il faut bûcher pour que vous comprenez».

Photo:TVA Nouvelles


Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.