/news/homepage

Des élections, la solution selon Bachand

Conflit étudiant

Le conflit sur les droits de scolarité à l'université se règlera en élection, a déclaré mercredi le ministre des Finances, Raymond Bachand.

«Les frais de scolarité, il y a une place pour régler ça, c'est lors d'une élection. Il y a un parti qui veut la gratuité scolaire, il y a un parti qui veut geler les frais de scolarité et il y a deux partis qui pensent qu'il faut qu'on finance les universités [...] D'ici un an, il va y avoir des élections au Québec», a exposé le ministre de Finances à la sortie du caucus des députés libéraux.

Selon M. Bachand, il serait illusoire pour le gouvernement de retourner s'asseoir à une table de discussion avec les quatre associations étudiantes.

«C'est une illusion la table de discussion quand vous avez quelqu'un qui n'a qu'un mandat; c'est le gel des frais de scolarité», a précisé M. Bachand.

 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.