/news/homepage

Opposés à l'abolition du registre en Ontario

Registre des armes à feu

Des organisations de femmes et des défenseurs des droits des victimes à Toronto veulent le maintien du registre des armes d'épaule en Ontario.

Les élus municipaux de la Ville de Toronto se prononceront cette semaine sur une motion concernant le contrôle des armes à feu dans la Ville Reine.

Des organisations, comme le YWCA, souhaitent que les élus adoptent la motion afin de mettre de la pression sur le gouvernement de Dalton McGuinty pour qu'il fasse tout en son possible pour conserver le registre.

«Le Québec a fait preuve de leadership dans ce dossier. Les Ontariens s'attendent à un engagement semblable de leur gouvernement envers la sécurité publique», a indiqué Heather McGregor, présidente et chef de la direction du YWCA de Toronto.
Le projet de loi C-19 sur l'abolition du registre des armes d'épaule a obtenu la sanction royale le 5 avril dernier.

Toutefois, une injonction provisoire demandée par Québec afin de protéger les données du registre des armes d'épaule que veut détruire Ottawa a été prolongée au moins jusqu'en juin à la suite d'une décision de la Cour supérieure du Québec.