/regional/montreal/montreal

Plusieurs appels non fondés au SPVM

Loi 78

Réagissant à l'adoption de la loi 78 vendredi, plusieurs citoyens ont effectué des appels téléphoniques non fondés dans de nombreux postes de police montréalais, en fin de journée.

La manœuvre, utilisée par les opposants à la loi 78, a pour objectif de dénoncer certaines dispositions de la loi spéciale, comme celle qui oblige les manifestants à avertir les forces de l'ordre avant la tenue d'une manifestation et d'en divulguer l'itinéraire.

Plusieurs messages relayés par des opposants à la loi 78 sur Twitter faisaient état de cette «action».

(photo: Twitter)

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a d'ailleurs confirmé avoir reçu plusieurs appels non fondés, sans en indiquer le nombre exact.

L'agent Raphaël Bergeron, du module des relations médias, a précisé que ces appels non fondés pourraient empêcher les citoyens qui ont un réel besoin de contacter les policiers, de le faire.

À titre d'exemple d'appel reçu, le SPVM a indiqué qu'une personne a téléphoné pour prévenir les agents du fait qu'elle sortait de chez elle et qu'elle se rendait au dépanneur.

Dans la même catégorie