/news/world

D'énormes amendes pour les manifestants

Projet de loi en Russie

La Russie veut imposer de lourdes amendes aux organisateurs et aux «participants actifs» des manifestations non autorisées.

Le projet de loi prévoit des amendes allant jusqu'à un million de roubles (32 000$).

Le Parlement devait se prononcer sur cette initiative vendredi, mais le gouvernement a reporté les discussions à mardi. «Compte-tenu de l'importance de ce projet de loi, je propose d'en reporter l'examen à mardi pour que nous ayons suffisamment de temps pour l'aborder en détail», a déclaré le président de la Douma Sergueï Narychkine, un proche du président russe Vladimir Poutine.

Depuis plusieurs mois, l'opposition au régime de Vladimir Poutine multiplie les manifestations et les actions.

Afin de passer cette réglementation, les autorités ont invoqué des dommages infligés aux espaces verts ou la distribution illégale de sandwiches. L'intervention policière a été souvent violente et des dizaines de personnes ont été arrêtées.

Le chef du groupe parlementaire Russie unie, Andreï Vorobev, affirme qu'«il n'y a aucune restriction dans notre pays à la tenue de manifestations».

Photo: AFP

Vendredi, un groupe de poètes moscovite ont lu des vers devant un monument à Ossip Mandelstam, mort dans les camps staliniens en 1938. Il y a une semaine, des écrivains se sont promenés dans les rues de Moscou avec 10 000 manifestants afin de «reprendre la rue».

Mercredi, la police russe a démantelé un campement installé par l'opposition dans le centre de Moscou.