/news/law

La couronne réclame 4 ans

Procès d'Hugo Chaloux

Une peine d'emprisonnement de quatre ans est réclamée par la couronne pour Hugo Chaloux, ce jeune homme qui s'est reconnu coupable de leurre informatique et d'agression sexuelle sur 11 adolescentes.

Me Caroline Buist a dressé un portrait peu flatteur, mercredi, du jeune homme qui vient d'avoir 22 ans. S'appuyant sur différents rapports de spécialistes, elle a indiqué que trois mois après son arrestation survenue en novembre dernier, il ne montrait aucun regret ni empathie envers les victimes, et n'avait toujours pas pris conscience de la gravité de ses gestes.

Elle a en outre rappelé que les gestes se sont échelonnés sur deux ans et que le jeune homme avait déjà un casier judiciaire pour des accusations similaires remontant à l'époque où il était lui-même mineur.

L'accusé et son père témoignent

En cour, Hugo Chaloux a admis avoir mis du temps à réaliser ce qui lui arrivait. Aujourd'hui, après six mois en cellule, il affirme réaliser l'ampleur de ce qu'il a fait et se dit prêt à suivre une thérapie.

Son père, Pierre Chaloux, a également témoigné, expliquant que la famille avait déménagé de Montréal à Saint-Jérôme et que l'adaptation n'avait pas été facile pour son fils. M. Chaloux a insisté pour dire qu'Hugo «est un bon petit gars et pas le monstre que certains prétendent».

L'avocat de l'accusé, Carl Ouimet, a rappelé le jeune âge de l'accusé et le fait qu'il a rapidement plaidé coupable, donnant même aux policiers plus d'informations que ceux-ci en possédaient déjà au sujet de ses crimes. Me Ouimet a suggéré une sentence de moins de deux ans assortie d'une probation de trois ans.

Sentence le 29 juin

Le juge Jean Sirois prévoit rendre sa décision le 29 juin, tout juste sept mois après l'arrestation du jeune homme. La sentence tiendra également compte des accusations de vol et de recel d'automobiles portées contre lui.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.