/news/currentevents

Magnotta recherché internationalement

Daniel Renaud

La police craint d'avoir beaucoup de difficultés à retrouver Luka Rocco Magnotta. L'individu, soupçonné d'avoir repoussé les limites de l'horreur après avoir tué et démembré un homme, filmé la scène et mis une vidéo sur Internet, aurait déjà changé d'identité et quitté le pays.

Magnotta, 29 ans, se serait envolé vers l'Europe, samedi, nous ont confié des sources. Il fait maintenant l'objet d'un mandat d'arrêt international d'Interpol.

Dans le petit un et demi d'un immeuble du boulevard Décarie, à Montréal, où l'horrible crime aurait été commis jeudi dernier, les policiers auraient découvert des documents leur laissant croire que Magnotta, alias Newman, alias Romanov, aurait changé d'identité une autre fois.

C'est sur le lit de l'appartement 208 que Magnotta, un acteur bisexuel de films pornos, aurait tué, démembré et outragé un homme d'origine asiatique d'une trentaine d'années, qu'il serait allé chercher à son travail, dans le sud-ouest de Montréal, et qui serait porté disparu depuis une dizaine de jours.

Selon certaines informations, les deux hommes se connaissaient et ont déjà été amants. L'une des hypothèses étudiées par la police veut que Magnotta l'ait attiré dans le logement sous prétexte de vouloir tourner un film porno avec lui. La suite s'est plutôt transformée en scénario digne du film Le silence des agneaux.

Les policiers attendent les résultats des tests d'ADN avant de confirmer l'identité de la victime.

L'horreur

«On n'a jamais vu un crime comme ça au Canada», nous a dit un policier d'expérience, dégoûté.

Magnotta pourrait en effet avoir poussé l'horreur jusqu'à filmer le crime et en faire une vidéo de près de 11 minutes, qui a été déposée sur au moins deux sites Web.

Sur cette dernière, on voit la victime couchée sur un lit avec des pièces de tissus sur la tête, les pieds et les jambes attachés. Elle bouge un peu jusqu'à ce qu'elle soit frappée à plusieurs reprises à l'abdomen avec un pic à glace.

Le tueur découpe ensuite les membres de sa victime un après l'autre. Il pose également des gestes de cannibalisme, de bestialité et de nécrophilie avec les restes de l'homme. À un moment, on le voit même tenter de découper une partie du cadavre avec un couteau et une fourchette.

Tout au long de la vidéo, on entend la chanson True Faith de New Order, qui est aussi celle de la scène d'ouverture du film American psycho.

En fin de journée hier, la vidéo a été retirée du site, pas avant cependant que 600 abonnés Facebook eurent cliqué sur la mention «J'aime».

D'autres restes

Ce sont des indices laissés dans l'amas d'ordures dans lequel la valise contenant le tronc de la victime a été trouvée, mardi, qui ont mené les policiers à l'appartement 208 que Magnotta aurait loué, il y a quatre mois.

Parmi les ordures, les enquêteurs ont également trouvé d'autres restes humains appartenant vraisemblablement au même homme.

C'est le suspect lui-même qui aurait posté les deux colis contenant un pied et une main et qui ont été retrouvés à Ottawa.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie