/news/currentevents

«Vous m'avez eu»

TVA Nouvelles

C'est après 10 jours de cavale en Europe que Luka Rocco Magnotta alias «le dépeceur» a été arrêté dans un café Internet de Berlin, lundi après-midi.

L'homme de 29 ans n'a opposé aucune résistance aux forces de l'ordre berlinoises lorsqu'il a été capturé au sud de Berlin.
 

(photo: AFP)

 

Celui qui se vantait sur les médias sociaux de pouvoir disparaître sans laisser de trace aurait dit aux policiers lors de son arrestation : «Vous m'avez eu», «You got me».

Des bandes vidéo rendues publiques montrent le présumé meurtrier à son arrivée et à sa sortie du café Internet, alors escorté de policiers.

Il avait les cheveux plus pâles, d'un blond jaune, contrairement aux cheveux bruns foncés et plus longs lorsqu'il a été vu sur des images qui le montraient en cavale.

(photo: AFP)

 

Vêtu d'une veste à capuche noire et portant des lunettes de soleil, il était en train de lire des informations sur sa cavale sur un écran au moment de son arrestation, a indiqué un autre témoin au site Internet du Spiegel.

C'est l'employé du cybercafé qui a alerté les autorités. Il est sorti à l'extérieur du commerce pour interpeller des voitures patrouilles qui passaient devant l'endroit.

(photo: AFP) Le dernier ordinateur utilisé par l'homme le plus recherché au monde, le numéro 25.

Selon un témoin présent dans le café et interrogé par l'AFP, «la police est arrivée et il a réagi de manière très cool. Une heure plus tard, tout était terminé».

Eric Clinton Newman doit être présenté mardi au Parquet général fédéral avant une éventuelle extradition, une demande que doit effectuer le Canada.

Demande d'extradition en cours

Interpol, qui a diffusé dans le monde entier une demande d'arrestation en vue d'extradition à son encontre, s'est félicité lundi de la coopération internationale de la police qui a conduit à «l'arrestation rapide» de Magnotta.

Le Canadien de 29 ans a été arrêté en vertu d'une «notice rouge» d'Interpol qui, selon la loi allemande, équivaut à une demande provisoire du Canada de son extradition.

Conformément à un traité en vigueur entre les deux pays, Ottawa doit maintenant déposer auprès de Berlin une demande officielle d'extradition, accompagnée de documents étayant les éléments de preuve à l'appui.

Les responsables du ministère de la Justice chargés de la coopération internationale travaillent actuellement avec les collaborateurs du procureur général du Québec à réunir les documents nécessaires.

Soulagement à Ottawa

C'est à partir de Londres que le premier ministre canadien Stephen Harper a félicité les policiers pour leur travail. Le ministre de la Sécurité publique Vic Toews a confirmé la demande imminente d'extradition.

Mercredi dernier, une main possiblement envoyée par Luka Rocco Magnotta avait été découverte au siège social du Parti conservateur du Canada. Un autre membre avait été trouvé dans un colis chez Postes Canada.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie