/news/world

Fusillade mortelle à la première de Batman

12 morts et 58 blessés au Colorado

Un homme lourdement armé a tué 12 personnes et en a blessé 58 autres qui assistaient à la première du film Batman: L'ascension du chevalier noir en banlieue de Denver aux États-Unis. Au moins cinq d'entre eux se trouvaient toujours dans un état jugé critique, vendredi après-midi.

Une fillette de six ans serait la plus jeune victime de la tuerie et un bébé de trois mois aurait été blessé, des informations que n'ont pas voulu confirmer les autorités, en après-midi vendredi.

La fusillade meurtrière a eu lieu aux alentours de 1h15 ce vendredi, au cinéma Century16 du Aurora Town Center, dans l'État du Colorado.

Muni d'un masque à gaz et équipé d'un gilet pare-balles, de gants et d'un protège-gorge, James Holmes, 24 ans, est soupçonné avoir fait feu sur les spectateurs au même moment où une scène de tirs se déroulait dans le film.

Holmes s'était procuré un billet de cinéma et a assisté au début de la projection du film, puis a finalement quitté la séance pour aller revêtir son équipement dans sa voiture. De retour dans la salle, tout juste avant de dégainer son arme, le suspect a déclenché une bombe lacrymogène dans le but de semer le chaos dans la salle de cinéma bondée.

La violence des tirs était telle que des projectiles ont traversé les murs et atteint des spectateurs dans la salle voisine.

Un témoin a raconté avoir entendu plusieurs détonations dans la salle de projection. Il croyait à l'explosion de pétards, jusqu'à ce qu'un individu hurle qu'il s'agissait d'une fusillade.

«Lorsque nous avons quitté le cinéma, c'était le chaos. Un gars rampait à quatre pattes, une jeune fille crachait du sang», a raconté Donovan Tate à la station de télévision KCNC.

«[Le suspect] avait l'air d'un militaire ou d'un policier d'une équipe d'intervention tactique SWAT, alors il s'est intégré dans le chaos de la foule. Les gens pensaient qu'il était probablement un policier ou quelqu'un du genre», a raconté Jennifer Seeger à la chaîne NBC.

Le cinéma Century16 du Aurora Town Center, où la fusillade a éclaté. (Reuters)

«Il ne s'est pas débattu»

Selon Frank Fania, porte-parole de la police, James Holmes (photo ci-bas) a été arrêté sur place, dans le stationnement situé à l'arrière du cinéma. «Il ne s'est pas débattu», a-t-il fait savoir. Un couteau et deux fusils ont été retrouvés dans l'enceinte du cinéma.

Les policiers ont érigé un périmètre de sécurité sur l'ensemble du terrain de stationnement du cinéma Century 16, qui est rattaché à un vaste centre d'achat, ainsi que sur les rues avoisinantes.

La police d'Aurora enquête conjointement avec le FBI afin de déterminer les circonstances du drame.

Le réseau américain ABC aurait discuté avec une femme de San Diego qui s'identifie comme la mère du meurtrier.

La dame serait en route vers le Colorado où elle pourrait rencontrer les policiers.

Les policiers ont perquisitionné l'appartement du suspect.(Reuters)

Appartement sous surveillance

La police d'Aurora a indiqué que l'appartement de Holmes, situé à proximité du massacre, est piégé de manière assez sophistiquée par des explosifs et des barils de munitions. Les autorités ont procédé à l'évacuation de l'immeuble à logements en guise de précaution.

Le président réagit

Le président américain Barack Obama a rapidement réagi à cette nouvelle. Par voie de communiqué envoyé depuis la Floride, il s'est dit «choqué» de cette fusillade «atroce et tragique».

«Mon administration fera tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir les habitants d'Aurora en ce moment extraordinairement difficile. Nous nous engageons à ce que les responsables rendent des comptes en justice», a-t-il déclaré.

Barack Obama a pris la décision d'écourter sa tournée électorale et de rentrer à la Maison-Blanche, à Washington.

Son adversaire à l'élection présidentielle, le républicain Mitt Romney, s'est lui aussi exprimé. Il s'est dit «profondément attristé par cette nouvelle de la violence insensée».

«Nous prions pour les proches et les amis des victimes en ce moment de traumatisme et de grand chagrin. Nous espérons que la personne responsable de ce crime affreux rendra rapidement des comptes devant la justice», a-t-il révélé dans un communiqué.

(TVA Nouvelles)


Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.