/news/world

Les drapeaux américains en berne pour six jours

Fusillade au Colorado

Le président des États-Unis, Barack Obama a décrété vendredi que les drapeaux américains de tous les édifices publics seraient en berne pour les six prochains jours, en lien avec la tuerie qui a eu lieu vendredi dans un cinéma du Colorado.

Le président Obama a pris cette décision «en signe de respect pour les victimes des actes de violence insensés perpétrés (...) à Aurora au Colorado», lors desquels 12 personnes ont été tuées et 59 autres, blessées.

Tous les drapeaux des pavillons de la marine américaine, des missions diplomatiques et des bases militaires ne flotteront pas non plus à la cime de leur mât.

Le décret contenant cet ordre a été publié dès le retour du président à Washington, après un séjour en Floride dans le cadre de la campagne électorale, interrompue en raison du drame.

Barack Obama a fait savoir qu'il s'entretiendrait avec le vice-président, Joe Biden, le directeur de la police fédérale (FBI), Robert Muller et de proches conseillers concernant cette affaire.

«Ce qui nous unit»

Dans un discours émotif et solennel, le président des États-Unis a déclaré vendredi que la fusillade «insensée» d'Aurora rappelait «ce qui nous unit en tant qu'Américains».

«Ce matin, nous avons appris en nous réveillant la nouvelle d'une tragédie qui nous rappelle à tout ce qui nous unit en tant qu'Américains», a déclaré M. Obama à Fort Myers en Floride, en lieu et place d'un discours électoral qu'il devait initialement y livrer.

Appelant les Américains à une «journée de prière et de réflexion», il a profité de la tribune pour réconforter les familles et rassurer les citoyens.

(AFP)

«La vie est fragile et notre temps est limité et précieux», a-t-il philosophé, avant d'ajouter que «c'est l'amour qui donne sens à la vie».

Le président américain a annoncé qu'il suspend ses activités électorales ce vendredi. «Il y a d'autres jours pour la politique» a-t-il laissé tombé.

Le candidat républicain, Mitt Romney, a également fait savoir qu'il suspendait sa campagne électorale en vue de la présidentielle qui se tiendra le 6 novembre prochain.


Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.