/news/law

L'enquête sur remise en liberté du suspect reportée

Aspergée d'acide par son amoureux

L'enquête sur remise en liberté de Nikolas Stefanatos, soupçonné d'avoir aspergé d'acide son amie de cœur, Tanya St-Arnauld, a été remise au 12 septembre à la demande de son avocate.

Stefanatos, menottes aux poings, a fixé le sol tout au long de sa comparution éclair. Il a versé quelques larmes, mais n'a jamais regardé la quinzaine d'amis et de membres de la famille de la victime dans la salle d'audience du palais de justice de Longueuil, vendredi matin.

Le jeune homme a été accusé mardi notamment de voies de fait et voies de fait causant des lésions.

Contrairement à ce que plusieurs médias ont annoncé, l'état psychologique de Nikolas Stefanatos ne serait pas mis en cause.

«Ni de la part de la Couronne, ni de la part de la défense, il n'y a eu d'évaluation psychiatrique qui a été demandée», a déclaré l'avocate du jeune homme, jeudi.

Aux journalistes qui lui demandaient si son client avait démontré des remords par rapport au geste qu'il a posé, l'avocate n'a pas voulu s'avancer.

«Je ne suis pas en mesure, à ce moment-ci, de vous parler de son état d'esprit, a-t-elle affirmé, avant d'ajouter que compte tenu des circonstances, vous pouvez imaginer que mon client ne va pas très bien.»

Selon ce que rapportait le Journal de Montréal, Stefanatos a déjà été accusé de voies de fait en 2006.

 

(Photo Facebook)

 

Tanya St-Arnauld, 29 ans, aurait été aspergée de nettoyant acide pour béton dans la nuit de samedi à dimanche après qu'une querelle eut éclaté entre elle et Stefanatos. Jaloux, le jeune homme l'aurait alors agressée.

L'acide a touché la coiffeuse de Longueuil au visage, aux bras, sur le torse et dans le dos entre autres. Quelque 19% de son corps porterait des brûlures au deuxième et troisième degré.

 

(Photo gracieuseté de la famille)

 

Mercredi, Tanya St-Arnauld a été sortie du coma dans lequel les médecins l'avaient plongée au Centre des grands brûlés de l'Hôtel-Dieu à Montréal.

Elle a même pu parler brièvement à sa famille ainsi qu'à son grand frère Maxime Gosselin qui a accordé des entrevues à quelques reprises à Claude Poirier cette semaine.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.