/news/law

De nombreuses vies bouleversées

Jeune femme aspergée d'acide

Après avoir vécu une semaine bouleversante, la mère de Tanya St-Arnauld, cette jeune femme qui s'est fait asperger d'un produit corrosif, s'est confiée à TVA Nouvelles.

Toujours ébranlée par les tristes événements, Linda St-Arnauld n'arrive toujours pas à réaliser que sa fille a été brûlée au troisième degré présumément par son amoureux, Nikola Stefanatos.

 


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

 

«Ce n'est comme pas réel. De jour en jour, il faut vivre avec. C'est dur pour elle, mais c'est aussi dur pour moi. On prend ça un jour à la fois, je ne peux pas faire autrement», a-t-elle dit, des sanglots dans la voix.

Elle refuse d'entretenir de la haine contre Nikolas Stefanatos, qui fait aujourd'hui face à la justice.

«Je ne pense qu'à ma fille, je veux être avec elle tout le temps. Je n'ai aucun esprit de vengeance ou de la haine. Je n'ai pas le temps de m'occuper de ça», ajoute-t-elle.

Même si sa fille de 29 ans prend du mieux au Centre des grands brûlés du CHUM, Mme St-Arnauld sait que les prochains mois seront difficiles.

«Elle se souvient juste qu'elle disait: "Je suis en train de fondre, je vais mourir." Elle se réveille brûlée, avec ça, c'est un choc pour elle. Elle est encore en état de choc», raconte-t-elle.

 


(Crédit photo: gracieuseté Facebook)

 

Coiffeuse passionnée de métier, travailleuse autonome, ses blessures risquent de freiner la carrière de Tanya. Des amis organisent d'ailleurs une soirée dans un restaurant de Brossard, pour aider financièrement la jeune femme.

Mardi, Tanya St-Arnauld devrait subir ses premières greffes de peau.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.