/news/world

Les stéroïdes dans le traitement de l'asthme perturbent la croissance

Étude

TVA Nouvelles

Les enfants qui prennent des stéroïdes par inhalation dans le cadre de leur traitement contre l'asthme atteindront une taille plus petite à l'âge adulte que ceux qui ne prennent pas cette substance, indique une nouvelle étude publiée lundi sur le site du New England Journal of Medecine.

Cette recherche effectuée dans le cadre du Childhood Asthma Management Program aux États-Unis a été menée auprès de plus de 1000 enfants de 5 à 12 ans, sur plusieurs années.

Les participants ont été divisés en trois groupes qui ont subi des traitements différents. Dans le premier groupe, les patients ont inhalé quotidiennement du budésonide, une forme de corticostéroïde.

Dans le second groupe, ils ont pris du nédocromil, un médicament qui ne contient pas de stéroïde, et dans le troisième, ils ont pris un placebo.

Les chercheurs ont suivi 943 de ces jeunes lorsqu'ils ont atteint leur taille adulte, soit à l'âge de 18 ans pour les femmes, et à l'âge de 20 ans pour les hommes.

Les auteurs de l'étude ont observé que les participants du premier groupe avaient atteint une taille moyenne inférieure de 1,2 cm à la taille moyenne des jeunes des deux autres groupes.

De plus, les patients ont été mesurés régulièrement au-delà de l'âge adulte, ce qui a permis aux scientifiques de conclure que la taille des patients du premier groupe demeurait inférieure à celle des autres.

«Ça nous a surpris, car dans des études précédentes, nous avions trouvé que le ralentissement de la croissance était temporaire et qu'il n'affectait pas la taille adulte», a dit le docteur Robert Strunk, pneumologue pédiatrique à l'Hôpital pour enfants de Saint-Louis au Missouri.

«Si un enfant ne grandit pas bien, nous diminuons la quantité de stéroïdes. Il faut toutefois mettre en perspective cette perte de 1,2 cm avec les bienfaits des corticostéroïdes dans le traitement de l'asthme persistant», a ajouté le spécialiste.