/news/law

«J'ai compris son jeu» -une victime

Laurent Raymond plaide coupable

Claudia Di Iorio, l'une des trois victimes de l'accident de la route survenu en 2010, n'est pas surprise que Laurent Raymond, le conducteur, plaide coupable à l'accusation de conduite dangereuse causant des lésions corporelles.

«J'étais surprise au départ, mais lorsque j'ai appris qu'il avait perdu les huit autres accusations, j'ai compris son jeu. Son but est d'aller en prison, mais le moins longtemps possible», a expliqué la jeune fille, en entrevue avec Claude Poirier.

Des dix chefs d'accusation initiaux, il ne reste à présent que cette seule accusation, en raison de tractations entre la défense et la Couronne. Laurent Raymond risque une peine de dix ans de prison, au maximum.

Aucun souvenir

Celle qui avait 16 ans au moment des faits dit ne pas se rappeler de l'accident.

«Nous étions sorties pour retrouver des amis dans un café, mais je n'ai aucun souvenir de cette soirée. J'ai eu un traumatisme crânien sévère, tous mes souvenirs sont effacés.»

(Crédit photo: Journal de Montréal)

Claudia Di Iorio ne connaissait pas personnellement Laurent Raymond. Elle regrette aujourd'hui d'avoir pris place dans la voiture qui roulait à 150 km/h.

«On était très joyeuses et malheureusement, on a fait confiance à quelqu'un à qui on n'aurait pas du. Il s'est servi de nous comme des jouets.»

Claudia Di Iorio ainsi que ses deux amies, Justine Rozon et Évelyne Méthot ont subi de graves blessures, lorsque le jeune homme a perdu la maîtrise de sa voiture avant de terminer sa course contre un arbre, à l'intersection des rues Graham et Canora, à Mont-Royal. L'une d'elles devra être nourrie par voie intraveineuse pour le reste de ses jours.

«On doit vivre avec ça, on a appris à vivre avec certains handicaps, grâce à la réadaptation, mais nos trois vies sont hypothéquées pour le reste de nos jours.»

Laurent Raymond reviendra en cour le 5 décembre prochain pour son audition présentencielle.

Dans la même catégorie