/news/homepage

Richard Bain, une personne peu rassurante

Le présumé tireur du Métropolis

Une journée après l'attentat au Métropolis qui a coûté la vie à Denis Blanchette, c'est l'onde de choc pour les résidents des municipalités de Labelle et de La Conception qui ne s'attendaient jamais à ce que Richard Bain commette un tel geste.

Des personnes qui ont côtoyé Bain l'ont décrit comme une personne étrange, qui avait des comportements obsessifs, entre autres, dans sa lecture de la Bible qui était pour lui une véritable obsession.

Un voisin de Richard Bain qui a pris ses distances avec lui compte tenu de son comportement a raconté que l'accusé était entré chez lui au milieu de la nuit, s'invitant pour le petit déjeuner.

«Ces gens-là pensent toujours que c'est les autres qui ne sont pas corrects. C'est un peu le genre de phrase qu'il tournait. Les médecins n'étaient pas corrects qu'il disait. C'est les autres qui avaient besoin de médicaments et non lui. Ce n'était peut-être pas ça tout à fait ça», avance Claude David.

TVA Nouvelles s'est aussi entretenu avec un pasteur à la retraite. «Quand j'ai vu Rick à la télévision, j'ai réalisé qu'il était complètement crazy, laisse tomber Donald Kerr. J'ai connu un peu Rick avant cet événement terrible, énormément grave, j'ai été complètement désappointé.»

Discours de victoire
Pauline Marois prononçait son discours de victoire à ses partisans réunis au Métropolis, mardi, lorsque Richard Bain a tenté de s'introduire dans la salle de spectacle, en possession d'une mitraillette de type AK-47 et d'une arme de poing.

Il a alors tiré sur deux techniciens de scène qui se trouvaient près de la porte de l'entrée des artistes, faisant un mort et un blessé grave.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.