/news/law

Son agresseur présumé hante ses nuits

Tanya St-Arnauld aspergée d'acide

Tanya St-Arnauld doit non seulement apprivoiser les douleurs physiques engendrées par ses sévères brûlures, elle a aussi à composer avec la peur qui hante ses nuits. Elle craint selon sa mère que Nikolas Stefanatos, qui est accusé de l'avoir aspergée d'acide, soit libéré aujourd'hui.

«Elle n'a pas dormi pendant 36 heures. Elle m'a dit: “Maman, je ne suis pas capable de dormir. J'ai trop de choses dans la tête.” Elle a peur que Nick sorte. Elle a peur surtout la nuit. Elle vit des moments traumatisants», souffle Linda St-Arnauld.

La mère de la jeune coiffeuse de Longueuil, qui est hospitalisée au Centre des grands brûlés de l'Hôtel-Dieu à Montréal depuis le 26 août, tient bon, mais trouve difficile de voir sa fille diminuée par un produit corrosif qui qui l'a brûlée sur 19% de son corps.

«Tanya a été greffée le 4 septembre et elle est sortie du coma, lundi. Elle est dépendante comme un enfant. Elle a 29 ans, mais je la vois comme un bébé. Elle a perdu beaucoup de capacité physique», a raconté à Claude Poirier sa mère qui est à son chevet quotidiennement.

 

(Photo gracieuseté de la famille)

 

Longue guérison

Mme St-Arnauld fait savoir que le personnel hospitalier se montre rassurant quant à la guérison de sa fille. «On me dit que son état est stable. Il faut s'encourager, et comme dit l'infirmière, ça sera une étape à la fois. Je croyais qu'elle pourrait sortir dans trois semaines, mais elle doit aller dans un centre de réadaptation. Le processus [de guérison] n'est pas fini. Ça va être long», se désole la maman.

Tanya St-Arnauld devra subir d'autres greffes. D'après sa mère, elle focalise pour le moment sur son rétablissement physique plutôt que psychologique. «Elle a dit au psychologue: “Guérissez mes brûlures et après on pensera à mon cerveau.” Tout le monde vit un choc.»

Nikolas Stefanatos aurait aspergé la jeune femme de nettoyant acide pour béton, dans la nuit du 25 au 26 août dans l'escalier menant à l'appartement du couple à Longueuil, après qu'une querelle eut éclaté entre elle et son amoureux des six derniers mois.

Tanya St-Arnauld ne s'explique toujours pas l'agression sauvage dont elle a été victime. «Elle m'a dit qu'il ne l'a jamais battue. Elle ne comprend pas», dit Linda St-Arnauld.

Stefanatos, 27 ans, a été accusé le 28 août de voies de fait, de voies de fait causant des lésions et d'agression armée. Le suspect est de retour en cour aujourd'hui pour son enquête sur remise en liberté au palais de justice de Longueuil.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.