/news/homepage

Un homme battu et dépouillé de son argent

Voulant acheter une voiture usagée

Un jeune homme de 19 ans a été ligoté, battu et dépouillé de son argent samedi soir dans le secteur de Rivière-des-Prairies, à Montréal, après avoir donné rendez-vous à une jeune femme qui disait vouloir vendre sa voiture usagée sur un site de petites annonces.

Tout a commencé sur internet alors que la victime faisait des recherches pour acheter une voiture. Il a trouvé un modèle qui lui plaisait et est entré en contact avec la propriétaire, a raconté le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Danny Richer.

La suspecte, une jeune femme dans la vingtaine, lui a demandé de se rendre à l'intersection des boulevards Gouin Est et Marc-Aurèle Fortin, à 23h.

L'acheteur s'est donc présenté au point de rencontre en compagnie d'un ami.

À leur arrivée, la présumée propriétaire aurait demandé à la victime de venir plus loin pour lui montrer où se trouvait la voiture. Le jeune homme a donc suivi la suspecte, tandis que son ami est demeuré dans sa voiture.

«Une fois plus loin, deux personnes sortent d'un bosquet, l'attachent (la victime) et lui donnent une correction», a rapporté l'agent Richer. Les suspects, ont ensuite volé l'argent comptant que la victime avait en sa possession, soit quelques milliers de dollars qui devaient lui permettre d'acheter le véhicule.

La victime n'a pas subi de blessures sérieuses malgré plusieurs ecchymoses.

Dimanche, des témoins de la scène devaient être rencontrés par les enquêteurs qui recherchent trois suspects, soit une femme dans la vingtaine, d'origine latine, et deux hommes noirs dans la trentaine.

Pas la première fois

Selon le SPVM, un événement semblable est survenu il y a environ une semaine dans le même secteur. Dans les deux cas, les suspects ont procédé de la même façon, a souligné M. Richer.

La police demande donc aux citoyens de faire preuve de prudence lorsqu'ils donnent rendez-vous à un inconnu, notamment en évitant de fixer la rencontrer à une heure aussi tardive.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.