/news/law

Un 4e report pour Stefanatos

Accusé d'avoir aspergé sa copine d'acide

Nikolas Stefanatos, qui aurait aspergé sa copine d'acide le mois dernier, était de retour devant le tribunal, cet avant-midi, pour son enquête sur remise en liberté. La cause a toutefois été remise pour une quatrième fois.

 


Nikolas Stefanatos (Facebook)

 

Alors que tous les autres reports avaient été faits à la demande de la défense, cette fois ce sont les deux partis qui en ont fait la demande. Il semble que la salle d'audience réservée à cette cause au palais de justice de Longueuil était trop petite pour le nombre de personnes voulant assister à l'audience. De plus, plusieurs causes devaient être entendues dans cette salle aujourd'hui, ce qui n'aurait pas laissé le temps aux avocats de présenter leurs arguments.

«On a suggéré que, compte tenu de la durée de l'enquête sur remise en liberté, c'était plus approprié de le faire dans une autre salle. On était prêts de part et d'autre», a expliqué l'avocate de Stefanatos, Me Mélanie Grégoire.

Le juge a donc accepté la requête et l'accusé reviendra devant le tribunal le 2 octobre prochain.

 


Tanya St-Arnauld sur son lit d'hôpital (Gracieuseté de la famille)

 

La décision avait quand même de quoi réjouir une amie de la victime. «C'est sûr que je suis contente parce que je me dis que tant que c'est reporté il est toujours à l'intérieur, au moins ça c'est une bonne chose, mais c'est sûr qu'on a hâte de savoir ce qui va arriver avec lui», a confié Nancy Standford.

Stefanatos, 27 ans, est accusé de voies de fait grave, de voies de fait avec lésion et d'agression armée.

Des nouvelles de la victime

Pendant ce temps, la victime, Tanya St-Arnauld, a finalement quitté l'hôpital après avoir reçu plusieurs greffes de peau et avoir été plongée dans un coma artificiel.

 


Tanya St-Arnauld (Facebook)

 

La jeune femme de 29 ans doit maintenant aller dans un centre de réadaptation où elle fait notamment de la physiothérapie pour l'une de ses mains. Son état psychologique s'est aussi amélioré. Tanya ne fait plus de cauchemar et elle a moins peur de Nikolas Stefanatos.

«Les plaies guérissent bien et tout. La seule inquiétude qu'ils ont, un peu, ce sont les plaies sur la tête, mais elle va quand même bien, elle a un bon moral», a déclaré cet avant-midi la mère de Tanya, Linda St-Arnauld.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.