/news/homepage

Le Québec court pour la vie

Fondation du cancer du sein

Montréal, Québec et Sherbrooke ont vibré sous les pas des marcheurs dès 10h dimanche matin, alors que s'est tenue la Course à la vie CIBC qui visait à amasser des fonds pour la lutte contre le cancer du sein.

Au Québec, 5500 femmes recevront un diagnostic de cancer du sein au cours de la prochaine année. Bien que ce soit plus rare, la maladie touche également les hommes.

Montréal (Crédit photo: Sébastion St-Jean, Agence QMI)

Avec la Course à la vie CIBC, la Fondation du cancer du sein du Québec souhaite amasser la somme de 2,5 millions de dollars pour la recherche et l'amélioration des traitements de cette maladie.

«On en entend beaucoup parler et on ne pense pas que ça peut arriver proche de nous. Quand ça arrive proche de nous, on dirait que c'est comme irréel», a confié une jeune fille qui prenait part à la marche de Québec.

Dans la Capitale nationale, les organisateurs estiment que les inscriptions ont augmenté de près de 30% cette année.

La porte-parole de l'événement, Mitsou, était présente à la marche de Montréal. (Crédit photo: Sébastien St-Jean, Agence QMI)

Pour la porte-parole de la Fondation, Mitsou, la marche est aussi une occasion pour les survivantes du cancer du sein de se rassembler, «de voir les gens autour d'elles qui ont un peu la même histoire».

Recherche

Selon la vice-présidente de la Fondation du cancer du sein du Québec, Danielle Drolet, la recherche a énormément contribué à réduire les mauvais pronostics de la maladie.

«On sait que le taux de survie il y a 40 ans était d'à peu près 71%, maintenant c'est 88%. Alors, on voit que l'argent qu'on a investi en recherche fait la différence», affirme-t-elle.

 Québec (Crédit photo: Karl Tremblay, Agence QMI)

«Il y a quand même 88% des gens qui survivent au cancer du sein, dit Mitsou. On en est très heureux et un jour on atteindra la note de 100% et c'est pour ça qu'on marche!»

Les traitements proposés sont aussi en constante évolution.

«Moi, quand j'ai eu le cancer du sein, on enlevait tous les ganglions en dessous du bras. Maintenant, ils n'enlèvent que ceux qui sont atteints. À cause des recherches qu'ils ont faites, ils ont trouvé la bonne méthode», raconte l'ambassadrice des survivantes du cancer de la région de Québec, Jocelyne Boutet.

À Montréal, les milliers de marcheurs et de coureurs ont convergé vers le parc Maisonneuve en fin d'avant-midi alors qu'à Québec, le point de rencontre était sur les Plaines d'Abraham.

Les organisateurs estiment avoir amassé près de 2,2 millions de dollars.

Québec (Crédit photo: Karl Tremblay, Agence QMI)

Montréal (Crédit photo: Sébastien St-Jean, Agence QMI)

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings