/regional/quebec/quebec

Plus hauts les prix, plus nombreux les vols

Essence

Les hausses du prix de l'essence ont des impacts sur le nombre des vols d'essence, et pas seulement dans les stations-service.

C'est ainsi que les entreprises qui réparent des réservoirs d'essence ont plus de travail lorsque le prix de l'essence est élevé.

«Aussitôt qu'il est question d'augmentation du prix de l'essence, c'est automatique», dit Richard Poulin copropriétaire de Radiateurs Acme, de L'Ancienne-Lorette.

Richard Poulin dans le garage de son entreprise (TVA Nouvelles)

Fini, le temps où on pouvait passer un tuyau par l'orifice de remplissage du réservoir pour en siphonner le contenu. Les valves anti-retour empêchent maintenant les tuyaux de passer.

Certains voleurs, plus informés vont donc couper le tuyau de remplissage tout près du réservoir, pour contourner la valve anti-retour. Mais les plus pressés vont simplement se glisser sous le véhicule et percer le réservoir, explique M. Poulin.

«Ils percent un trou avec une perceuse à batterie, ils mettent une bassine en-dessous. La bassine se remplit, ils pompent son contenu et, bonsoir!»

Victimes de prédilection : les camionnettes. Parce qu'elles offrent aux voleurs le double avantage d'une garde au sol élevée et d'un gros réservoir.

Réservoir percé par un voleur d'essence (TVA Nouvelles)

C'est arrivé l'hiver dernier chez Vertdure Beauport-Charlesbourg, un entrepreneur en entretien paysager de Québec. On a constaté au printemps que des voleurs avaient vidé les réservoirs de cinq fourgonnettes de l'entreprise, qui étaient remisées.

«On s'est rendu compte en démarrant les camions que certains avaient de la difficulté à avancer et on a vu tout de suite que les jauges d'essence indiquaient vide. On les avant rangés pleins. Alors, on s'est tout de suite doutés de ce qui s'était passé», explique Jean Garneau, chef des opérations de l'entreprise.

À certaines périodes, l'été dernier, Richard Poulin voyait arriver des véhicules avec le réservoir percé au rythme d'un ou deux par jour.

«Il y en a sûrement eu plus que ça parce que bien des gens ne savent pas encore que les nouveaux réservoirs de plastique se réparent. (...) Ou, souvent, dans le cas de véhicules neufs, les concessionnaires ne font pas réparer. Ils remplacent le réservoir.»

Une opération fort coûteuse parce que, compte tenu du nombre des senseurs qu'on trouve maintenant dans les réservoirs d'essence, la facture peut atteindre le millier de dollars. Bien plus que le prix de l'essence qu'ils contiennent.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.